Vidéo. "Je suis plus qu'un miraculé" : le témoignage d'un rescapé du Covid-19

Louis Mauro a été hospitalisé le 11 mars dernier à Toulouse pour des complications liées au Covid-19. Il a été plongé dans un coma artificiel pendant 3 semaines et a passé ensuite de longues semaines dans un service de réadaptation. "Je suis plus qu'un miraculé" dit-il le jour de sa sortie de l'hôpital. "Je me considère comme un ressuscité, car la mort je l'ai vraiment touchée de près". Des unités de suites de soins Après être sorti de réanimation, un patient est généralement accueilli dans un établissement de soins de suite et de réadaptation (SSR). Ici, on réapprend à manger, déglutir (pour ceux qui ont été intubés) et parfois respirer seul. Il faut aussi retrouver la marche et se réapproprier son corps, certains malades ont perdu jusqu'à 20 kilos. À Toulouse, Louis Mauro a passé plusieurs semaines dans l'un de ces établissements. Ici, des médecins, mais également des kinésithérapeutes, des orthophonistes, des psychologues, des diététiciens et d'autres se relaient pour aider les malades à retrouver leur vie d'avant. Un maillon essentiel dans le long chemin de la convalescence pour ceux qui ont développé des formes graves du Covid-19. Hommage aux soignants Louis Mauro est heureux de rentrer chez lui, après deux mois d'un long combat. Mais il y a tout de même un peu de tristesse au moment de quitter ceux qui ont pris soin de lui. "Je suis content de rentrer, mais j'ai un petit pincement au coeur de les laisser" raconte-t-il "Mais je sais que je les reverrai". La gratitude des malades pour le personnel soignant est infinie. "Ils m'ont sauvé la vie" conclut-il avant de retrouver les siens.