VIDÉO - "Est-ce qu'on a le sujet ?" : Julian Bugier victime d'un bug technique en direct

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Rares sont les bugs techniques des journaux télévisés. Pourtant, ce lundi 4 octobre, Julian Bugier, le présentateur du 13 Heures de France 2, a dû pallier un sujet qui ne s’était pas lancé. Devant les caméras de la chaîne publique, le quadragénaire s’apprêtait à lancer un court reportage : “En quelques minutes, vous allez le voir, certains quartiers de Marseille se sont retrouvés littéralement submergés par la montée des eaux”, a-t-il décrit.

Mais le reportage n’a pas été diffusé. À l’écran, une image statique est apparue : celle d’un pont à hauteur d’eau. Après plusieurs secondes sans aucun son et sans image supplémentaire, Julian Bugier s’est agacé : “Voilà. Est-ce que l’on a le sujet de Marseille ? On y va.” Le présentateur a pris un air gêné, quand, plusieurs secondes plus tard, le soulagement : le reportage a finalement pu être lancé, mais le début de celui-ci a été supprimé.

Ce journal télévisé, qui avait donc mal débuté, semblait être frustrant pour le présentateur. Car quelques jours auparavant, le vendredi 1er octobre, Julian Bugier laissait un autre journaliste prendre sa place. Le quadragénaire avait annoncé “ne plus avoir de voix”, sur Twitter. Son retour à l’antenne, ce lundi 4 octobre, a donc été plus mouvementé que prévu.

Article écrit avec la collaboration de 6Medias

Lire la suite sur le site de GALA

"Vous arrêtez !" : Éric Zemmour hausse le ton face à Charles Consigny
Dominique Strauss-Kahn et l'affaire des Pandora Papers : pourquoi son nom est cité
Cédric Jubillar et ses enfants : pourquoi il piochait de l'argent dans leurs livrets A
Edouard Philippe : ces méchants surnoms attribués par le camp d'Emmanuel Macron
Elizabeth II a un plan pour Kate Middleton avant de mourir

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles