En vidéo : le premier vol d'essai habité suborbital de Virgin Galactic

·1 min de lecture

Samedi 22 mai, la navette réutilisable VSS Unity de Virgin Galactic, l’entreprise de tourisme spatial créée par Richard Branson, a réussi son premier vol d’essai habité suborbital depuis sa nouvelle base située dans le désert près de Las Cruces au Nouveau-Mexique, à l'ouest des États-Unis. Les pilotes CJ Sturckow et Dave Mackay étaient à bord du vaisseau pendant que Kelly Latimer et Michael Masucci étaient aux commandes du vaisseau-mère VMS Eve, l’avion porteur qui a aidé VSS Unity à prendre de l'altitude, a précisé la société.

Lorsque le vaisseau mère VMS Eve a relâché VSS Unity, ce dernier a atteint 3.700 km/h. © Virgin Galactic

Après avoir décollé dans la matinée à 10 h 35, la navette est entrée dans l’espace à plus de 3.700 km/h pour atteindre, cinquante minutes plus tard, une hauteur de 90 kilomètres au-dessus de la Terre. Vers 11 h 45, le voyage s’est terminé : le vaisseau a glissé en douceur vers la piste d'atterrissage de Spaceport America. À terme, cette navette est censée transporter jusqu’à huit passagers. Même si le prix du voyage est très onéreux (250.000 dollars), plus de 600 candidatures ont déjà été enregistrées d’après l’entreprise. Réussir ces essais est donc crucial pour que Virgin Galactic transporte ses premiers touristes spatiaux d’ici 2022.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles