Vidéo. Le président des Palaos dénonce l’inaction climatique : “Autant bombarder nos îles”

·1 min de lecture

Lors de la COP26 à Glasgow, le président des Palaos, Surangel Whipps Jr, a alerté sur les effets dramatiques de la crise climatique sur l’archipel situé dans l’ouest de l’océan Pacifique.

Pour faire comprendre le désastre climatique qui menace les îles Palaos dans l’océan Pacifique, son président a eu recours à une fable. “La légende palauane d’Uab illustre bien l’état d’urgence qui est le nôtre”, a déclaré Surangel Whipps Jr mardi 2 novembre, lors de la Conférence des Nations unies sur le climat à Glasgow. “Il était une fois Uab, un petit garçon qui en grandissant était devenu un géant. Son appétit était si insatiable qu’il ne cessait de grandir”, raconte-t-il dans un discours raconté par The Guardian.

À lire aussi: Ouverture du sommet. Quels sont les enjeux majeurs de la COP26 ?

Dressant un parallèle avec l’action humaine sur la planète, il poursuit : “Toute la population de son île était contrainte de le nourrir et épuisait les ressources naturelles, jusqu’à ce qu’un jour il menace de manger les villageois eux-mêmes. Alors ces derniers décidèrent d’unir leurs forces et de prendre une mesure radicale : ils immolèrent Uab et sauvèrent ainsi leur village.”

Lors de son allocution, le chef d’État a tenu à faire comprendre au monde à quel point le réchauffement climatique rend vulnérables les îles du Pacifique.

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles