VIDÉO - Paul Bocuse amoureux de trois femmes : la réaction très cash de son épouse Raymonde

Paul Bocuse aimait les femmes. Le chef étoilé n'a jamais caché son mode de vie peu conventionnel. Il entretenait trois relations amoureuses simultanément depuis près de quarante ans. Une polygamie dont il parlait sans détour dans les médias. "J'ai trois étoiles. J'ai eu trois pontages. Et j'ai toujours trois femmes", déclarait-il dans Libération en 2006. C'est avec Raymonde, son grand amour, qu'il s'est marié en 1946. Ensemble, ils ont une fille. En 1969, Monsieur Paul a également eu un fils, Jérôme, avec Raymone, la deuxième femme de sa vie. Patricia a également partagé la vie du chef.

Ce dimanche 5 janvier, France 2 diffusait une interview de Raymonde dans son magazine 13h15 le dimanche. Elle se confiait sur les autres compagnes de son mari. "Je les ignorais. Tout va bien. L'appétit de la vie, il l'avait. Il aimait la vie". Dans la biographie écrite par sa belle-fille Eve-Marie Zizza-Lalu, fille de Patricia et intitulé Paul Bocuse, le feu sacré, le chef concède un regret : "Je ne regrette rien, sauf peut-être la peine que j'ai pu faire aux femmes de ma vie. J'espère qu'elles me pardonneront".

Dix-sept mois après Paul Bocuse, sa femme Raymonde est décédée. "C'est avec une peine immense que nous vous annonçons le décès de Madame Raymonde Bocuse cette nuit à l'âge de 93 ans. C'était notre maman, notre amie, notre grand-mère, notre arrière-grand-mère, mais c'était avant tout une grande Dame", avait alors tweeté la famille sur le compte du restaurant triplement étoilé par le Guide

Retrouvez cet article sur GALA

Meghan Markle a tiré un trait définitif sur son père Thomas Markle
Quand Johnny Hallyday réveillait son jeune fils David en pleine nuit pour un boeuf avec ses potes
David Hallyday annonce la couleur : "J'ai du mal à faire confiance, il faut que je me protège"
Cette année, Nicolas Sarkozy a intégré un cercle très fermé et très prisé
PHOTO - Emily Ratajkowski publie un cliché à 14 ans en bikini : “Je suis triste que cette photo existe”