VIDÉO - Comment Pascal Obispo continue de faire vivre la mémoire de Johnny Hallyday sur scène

Florent Pagny, Patricia Kaas, Natasha St-Pier… La liste des artistes pour qui Pascal Obispo a composé est longue. Et il y a une collaboration dont il est vraiment très fier et qui le bouleverse toujours autant, c’est celle qui l’a mêlé au taulier Johnny Hallyday. Il avait pris pour habitude de l’appeler « Terminator » parce qu’il arrivait toujours à se relever. Et pourtant, sa vie s’est bien arrêtée dans la nuit du 5 au 6 décembre 2017. Celui qui retrouvera prochainement son fauteuil rouge de coach de The Voice, actuellement en tournée, a pour habitude de chanter certains des tubes qu’il a composés pour les autres. Le rockeur est inégalable, mais Pascal Obispo a tenu à rendre hommage à son ami.

« On s’est dit maintenant que notre copain Johnny est parti, on a écrit Allumer le feu avec Zazie, on se posait la question ‘Qui va la chanter ?’. Et on s’est dit ‘Nous on va la chanter’. Ça nous fait plaisir de la chanter, et puis ça fait plaisir aux gens », a expliqué Pascal Obispo dans Vivement dimanche sur France 2 ce dimanche 8 septembre. Outre ce titre sorti en 1998 qui avait été un énorme succès, en marge du premier concert de Johnny Hallyday au Stade de France, Pascal Obispo s’attribue aussi d’une certaine façon la paternité de la réconciliation entre le chanteur et son fils David.

Responsable de la réconciliation entre Johnny et David ?

« Je lui ai dit : ‘Il faut absolument que tu ailles vers lui… Moi je n’ai pas eu de père, je n’ai pas vécu avec, je ne l’ai pas connu. Alors vois

Retrouvez cet article sur GALA

Laeticia Hallyday : cette cérémonie qu’elle a tenu à faire sur la tombe de Johnny
Laeticia Hallyday : ce qu’elle va vraiment faire avec la tombe de Johnny à Saint-Barth
Laeticia Hallyday accusée de mettre en scène son chagrin, l’ancien parolier de Johnny charge sa veuve
Jean-Jacques Goldman de retour aux Enfoirés à une condition : la confidence de Pascal Obispo
Polémique sur la tombe de Johnny Hallyday : à St Barth, on fait tout pour faire plaisir à Laeticia