• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

VIDÉO - Obsèques de Bernard Tapie : Jean-Louis Borloo craque pendant la cérémonie

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Une amitié longue comme une vie, à travers tempêtes et maladies. Jean-Louis Borloo a perdu ce dimanche 3 octobre un frère quand Bernard Tapie est décédé. L'ancien ministre était présent auprès du clan Tapie ce vendredi 8 octobre pour les obsèques de son ancien client, devenu un ami des plus proches. Après avoir rendu hommage à Bernard Tapie dans les médias, porté son cercueil sur le parvis de l'église de Saint-Germain-des-Prés, Jean-Louis Borloo a dit finalement adieu à ce frère de cœur, lors de la cérémonie célébrée dans la cathédrale de la Major.

La force et l'émotion étaient les maîtres mots de son discours : il a commencé par saluer celle de l'homme d'affaires aux multiples facettes : "Le gladiateur se repose enfin". Décrivant le combat inlassable de Bernard Tapie face à la maladie, il s'étonne encore : "Tu as été tout simplement héroïque". Mais son hommage prend une tout autre tournure, des accents littéraires d'amour familial, quand l'ancien député européen achève son discours par la lecture d'un texte de Rudyard Kipling, originellement adressé au fils de l'écrivain. Car selon Jean-Louis Borloo, le texte semble avoir été tout droit écrit pour décrire celui qu'on célèbre une dernière fois.

"Si tu peux rester digne en étant populaire, Si tu peux rester peuple en conseillant les rois Et si tu peux aimer tous tes amis en frère Sans qu’aucun d’eux soit tout pour toi ; Si tu peux être dur sans jamais être en rage, (...) Si tu sais être bon, si tu sais être sage, sans être moral (...)

Lire la suite sur le site de GALA

"On prend l'eau de toutes parts" : l'entourage de Marine Le Pen en panique
Jean-Jacques Goldman en deuil : son rituel déchirant après la mort de Sirima
Mort de Bruno Carette des Nuls : le beau geste du PDG de Canal + pour le sauver
« Nos cœurs saignent de chagrin » : les amies de Delphine Jubillar effondrées
VIDÉO - Obsèques de Bernard Tapie : Sophie gênée par une anecdote de son neveu Rodolphe

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles