VIDÉO - Nicolas Sarkozy miné par ses problèmes avec Cécilia avant le débat le plus important de sa vie politique

·1 min de lecture

Nicolas Sarkozy aurait certainement préféré l'apprendre à un autre moment. Le mercredi 2 mai 2007, le débat de l'entre-deux tours entre le candidat de l'époque à l'élection présidentielle et Ségolène Royal, était diffusé en simultané sur TF1 et France 2. Un échange musclé que l'homme politique aurait certainement appréhendé d'une autre manière, s'il n'avait pas appris la fin de son histoire avec Cécilia quelques heures plus tôt.

Dans la deuxième partie du documentaire intitulé Face-à-face pour l'Élysée et diffusé sur LCP ce mercredi 10 mars, Claude Guéant, directeur de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007, dévoile les coulisses de l'une des journées les plus marquantes de l'ancien président de la République. "L'après-midi-même, précédant le débat, son épouse lui annonçait son intention de divorcer", raconte-t-il. Une situation qui l'a particulièrement chamboulé et déstabilisé. "Vraisemblablement, les problèmes personnels ont joué", confirme Emmanuelle Mignon, ex-chargée du programme de Nicolas Sarkozy, avant de poursuivre : "Il arrive dans ce débat affaibli, malheureux, affaibli psychologiquement." Ségolène Royal semble avoir ressenti cette faiblesse, dès son entrée sur le plateau après lui avoir serré la main. "Il est déjà très transpirant. Ça, je le vois. Pas très sûr de lui", se souvient l'ancienne députée du Parti socialiste. Et d'ajouter : "C'est à lui de commencer. Et bizarrement, Patrick Poivre d'Arvor me passe la parole en premier."

Dans les pages de son livre Passions, (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Nicolas Sarkozy et François Baroin : un déjeuner déjà très commenté
Lisa Marie Presley prend une grande décision après la mort de son fils
Le chef Guillaume Gomez a quitté l’Elysée mais collabore avec Emmanuel Macron
Les derniers secrets de la Vénus de Milo
« C’est pas le casino ! » : Michel Sarran refuse d'accabler Emmanuel Macron