Cette vidéo ne montre pas la noyade du fils de l'artiste nigérian Davido, elle date de 2019 et provient de Chine

Une vidéo virale relayée par de nombreux comptes et pages sur Facebook est censée montrer la noyade du fils de la star de l'Afropop Davido. Si ces images de vidéosurveillance montrent effectivement un accident tragique dans une piscine, elles n’ont aucun rapport avec le récent décès du fils du chanteur survenu récemment à Lagos, au Nigeria. La vidéo visionnée des milliers de fois est relative à un accident de 2019 impliquant un enfant de deux ans en Chine.

La police nigériane a confirmé le mardi 1er novembre 2022 la mort par noyade du fils du chanteur David Adedeji Adeleke, plus connu sous le pseudonyme de Davido. Une information abondamment relayée par la presse à sensation sur le continent africain, où l'artiste nigérian de 29 ans est considéré comme une icône de l'Afropop. Dès le lendemain, la page Facebook Le buzz du moment officiel publiait une vidéo censée montrer la noyade de l’enfant.

"La scène de la noyade du fils de Davido. Ils l’ont laissé tout seul à la piscine. Il n’avait que 3 ans", indique le texte qui accompagne la vidéo de 3 minutes. Sur les images, on voit un enfant plonger la tête la première dans une piscine. Sous l’effet de sa bouée, il se débat longuement dans l'eau sans que personne ne vienne lui porter secours et finit par se noyer.

Capture d'écran Facebook réalisée le 09 novembre 2022

Plusieurs autres pages Facebook (1, 2, 3) ont relayé la même vidéo en affirmant qu’il s’agissait de la noyade d’Ifeanyi Adeleke, le fils de Davido.

Cette vidéo censée fournir la preuve de la noyade qui s’est produite à Lagos le 31 octobre 2022 comporte toutefois plusieurs indices qui font douter de son authenticité. En haut à droite de l'image, la date indiquée par une caméra de surveillance est le 23 août 2019. Juste à côté, on remarque plusieurs symboles qui font penser au mandarin (la langue officielle en Chine) alors que le Nigeria est un pays anglophone.

Capture d'écran Facebook indiquant la date de la vidéo réalisée le 09 novembre 2022

Capture d'écran Facebook indiquant des symboles en chinois réalisée le 09 novembre 2022

 

 

L’autre indice troublant est le décor de la piscine. Le bassin qui apparait sur la vidéo virale est très différent (taille, matériaux...) de celui aperçu dans les images déjà partagées par Davido sur ses comptes officiels ou relayées par ses fans. Sur cette vidéo diffusée sur YouTube, on le voit en train de nager avec son fils dans une piscine bien plus spacieuse.

Une recherche par image inversée grâce à l’outil InVID-WeVerify nous permet de constater que cette vidéo partagée sur Facebook était présente sur internet bien avant 2022. Parmi les résultats suggérés par le moteur de recherche Yandex, on retrouve un post Instagram daté du 24 septembre 2019 avec la même vidéo. Cette vidéo est aussi partagée sur Twitter en arabe le 13 septembre 2019.

Capture d'écran Instagram réalisée le 09 novembre 2022

 

 

Nous effectuons une nouvelle recherche par image inversée cette fois ci avec le moteur de recherche chinois Baïdu. Les résultats suggérés par le moteur de recherche en chinois et traduit en anglais grâce au traducteur automatique de Google Chrome nous renvoient à une série d’articles en lien avec la noyade d’un enfant de 2 ans en Chine. Toutes ces publications (sohu.com, page.om.qq.com, new.qq.com) datent du mois d’août 2019.

Capture d'écran Baïdu en chinois réalisée le 09 novembre 2022

Capture d'écran Baïdu (traduit en anglais) réalisée le 09 novembre 2022

 

 

Cet article rédigé avec plusieurs captures d’écran issues de la vidéo virale indique que "dans l'après-midi du 23 août, Yao Moumou, un garçon de 2 ans et 7 mois de Yibin, dans le Sichuan, s'est malheureusement noyé alors qu'il se baignait dans une piscine pour enfants. La personne responsable de la piscine est sa mère, Mme Zhao qui a ouvert cette piscine pour enfants il y a cinq ans".

Le texte précise que l’enfant s’est débattu pendant de longues minutes sans assistance. "La vidéo de surveillance a également montré qu'aucun adulte n'était apparu cinq minutes avant et après l'incident", souligne le texte. C'est cette vidéo, enregistrée par une caméra de surveillance en Chine, qui est utilisée de manière trompeuse dans plusieurs pays pour montrer le décès par noyade du fils de Davido. L’AFP a déjà repéré ce type de fausses publications en anglais.