VIDÉO - "Ne pas faiblir" : Isabelle Adjani toujours "en alerte" sur les droits des femmes

·1 min de lecture

Dès le 30 juin prochain, Isabelle Adjani sera de nouveau à l'affiche avec le film Sœurs, réalisé par Yamina Benguigui. Dans ce long-métrage, l'actrice de 65 ans incarne l'un des personnages principaux aux côtés de Maïwenn et Rachida Brakni, trois sœurs bien décidées à retrouver la trace de leur frère, enlevé par leur père en Algérie. Au cœur de ce drame : la question de la sororité et du féminisme. Un rôle fort pour cette comédienne farouchement attachée à la liberté et à l'émancipation des femmes.

Sur le plateau de C à Vous, ce vendredi 25 juin, Isabelle Adjani a rappelé la nécessité de poursuivre "le combat" pour les droits des femmes. "Quand j'entends 'ça va bien avec des droits des femmes, ça y est'... Non, ça n'y est pas du tout", a martelé la comédienne parisienne, née d'un père algérien et d'une mère allemande. L'avocate Gisèle Halimi, un modèle pour Isabelle Adjani, alertait déjà sur la "montée de l'intolérance" dans une interview, en 1988. Des propos qui rentrent en résonance avec l'actualité, en proie à la montée des extrêmes, des féminicides et du racisme. "S'il y a quelque chose d'obligatoire sociétalement pour moi, ça, c'est de ne pas déroger, de ne pas faiblir, de rester en alerte", a ajouté Isabelle Adjani au sujet l'émancipation et les acquis sociaux des femmes.

Engagée pour la cause féministe, Isabelle Adjani s'est à plusieurs occasions associée à des initiatives pour défendre les droits des femmes. La comédienne, elle-même victime d'une agression, a notamment (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Wes : l'inoubliable interprète du tube "Alane" est mort à 57 ans… Twitter en émoi
La princesse Latifa enfin libre : mais qu'en est-il de sa sœur Shamsa disparue depuis 2000 ?
Racisme, moqueries, ouverture d'esprit : Franck Dubosc se confie sur l'éducation de ses enfants
Laurent Ournac : ses rares confidences sur sa fille Capucine, "Ce n'est pas toujours simple"
"Meghan est sans pitié... Une satanée femme" : les mots durs du prince William

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles