VIDÉO - Nagui remet à sa place une téléspectatrice après un courrier malaisant

·1 min de lecture

Connu et apprécié pour son humour et son parler cash. Nagui n'a une nouvelle fois pas mâché ses mots dans N'oubliez pas les paroles, émission qu'il anime chaque jour sur France 2. Ce lundi 1er mars, Ouaffa était opposée à Yasmine. Et quand cette dernière a dû chanter L'Aigle noir de Barbara, sa langue a fourché, la candidate prononçant "la oiseau" au féminin. Une erreur qui a fait échouer la jeune femme. “Mais à Casablanca, on dit ‘la oiseau’. Je suis désolé…” a lancé, très taquin, Nagui. Une remarque pour tenter de la sauver, qui a amusé la candidate. “Oh ça va ! Entre arabes, si on ne peut plus faire des vannes !” a-t-il soufflé.

L'occasion était alors toute trouvée pour le mari de Mélanie Page de régler ses comptes avec certains téléspectateurs qui n'hésitent pas à se plaindre dans des courriers. “Il y a quelqu’un qui m’a écrit en disant : ‘Il y en a marre, chaque fois vous dites que vous êtes arabe’. Alors oui, désolé ! Je m’excuse !” a fait savoir l'animateur né à Alexandrie d'un père égyptien et d'une mère franco-italienne. "Un sang italien" non mentionné par l'animateur, ce qui n'a pas non plus manqué d'être signalé par l'intéressée dans sa missive envoyée à l'animateur.

“Alors je vais faire des prises de sang, des tests ADN et des tests biologiques, et je vais transmettre à tout le monde…” a précisé, non sans humour, l'animateur de France 2. Avant de conclure cette petite aparté : “Voilà, ce ne sont que des clins d’œil sympathiques et rien d’autre. Et puis calmez-vous ! (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Cécilia Attias réagit à l’honneur bafoué de Nicolas Sarkozy
Jean-Pierre Pernaut défend PPDA : une ancienne journaliste de TF1 s’insurge
Affaire Richard Berry - Sa fille Coline affirme qu’il lui a demandé pardon : « Il a du mal à assumer »
Emmanuel Macron : ces nouveaux "visiteurs du soir" qui murmurent à l'oreille du président
VIDÉO - "Ça m'a bien mis les boules" : souvenir amer de Nathalie Marquay sur sa relation avec Jean-Pierre Pernaut