VIDÉO - Nagui gêné par le sous-entendu très osé de Margaux dans “N’oubliez pas les paroles”

Mercredi 22 janvier 2020 était un jour à marquer d’une pierre blanche pour les fans de N’oubliez pas les paroles. Margaux a battu tous les records ! Après avoir été la première femme à intégrer le Top 3, la jeune chanteuse est devenue la plus grande maestro de l’histoire du show musical, avec 43 victoires et 425.000€ à son actif. Elle détrône ainsi Kevin, qui avait remporté 410.000€ en 2018 avant d’être éliminé sur une chanson de Brigitte Bardot. Le lendemain de son exploit, Margaux est revenue sur le plateau de France 2 et semblait un peu dépassée par les événements. Chamboulée et bouleversée par son propre parcours, la maestro a prononcé un petit discours. “Ça va, reposée ? Remise des émotions ?”, lui demande Nagui. “Non, toujours pas. Je ne sais toujours pas où je suis, je suis tellement contente, je n’en reviens déjà pas d’être sur le plateau”, révèle-t-elle avant de poursuivre sur ses nouveaux objectifs.

⋙ Margaux ("N'oubliez pas les paroles") détrône Kevin : "J'ai conscience qu'un jour je vais aussi partir"

“Mon objectif est de profiter à fond du bonheur de pouvoir chanter avec les musiciens”, confiait-elle à Femme Actuelle après son record. Mais ses mots choisis lors de l’émission étaient légèrement plus ambigus. Et c’est justement à cet instant que Margaux a mis Nagui très mal à l’aise. “Mon seul but maintenant c’est de profiter à fond, de vous, des musiciens…”, explique-t-elle face aux caméras. Il aura fallu moins d’une seconde à l’animateur pour écarquiller les yeux. “Enfin, de vous…”, tente-elle de rattraper face à la stupéfaction de Nagui. Sous les rires du public, Fabien, le musicien de l’émission, s’est empressé de rétorquer : “On va y aller nous, on va vous laisser !” Faussement gêné, Nagui a vite essayé de dissiper le malentendu. “Bah non, ça pourrait être ma fille”, réplique l’animateur de 58 ans. Le musicien le reprend et affirme que la jeune femme de 24 ans pourrait même être sa petite fille. Nagui enchaîne alors sur une anecdote : Margaux regarde

(...) Cliquez ici pour voir la suite