Cette vidéo montre que les grands requins blancs n'ont aucune chance face à des orques

Photo courtesy of Christiaan Stopforth

Une observation détaillée des interactions entre des orques et des grands requins blancs, à l'aide d'un drone et d'un hélicoptère, révèlent que les squales n'adoptent pas la bonne stratégie pour échapper à leurs terribles poursuivants.

Les orques sont de terribles prédateurs : elles sont capables de tuer, sans trop de mal, des requins blancs. Si les chercheurs ont connaissance de cette sanglante interaction, c'est parce que, de plus en plus souvent, les corps inertes des squales viennent s'échouer sur les plages. Une vidéo diffusée le 3 octobre 2022 sur YouTube et tournée le 16 mai offre désormais une observation directe et détaillée d'une attaque d'orques sur des grands requins blancs, le tout capturé à l'aide d'un hélicoptère et d'un drone au large de la ville de Mossel Bay (Afrique du Sud).

Une observation détaillée depuis le ciel

Des orques avaient déjà été aperçues en train de chasser d'autres espèces de squales. Mais une observation directe d'une prédation sur des grands blancs manquait toujours, même si un extrait avait déjà été diffusé en juin. Cette fois, les chercheurs se sont appuyés sur la totalité des images recueillies. "Ce comportement n'a jamais été observé en détail auparavant, et certainement jamais depuis les airs", se réjouit dans un communiqué Alison Towner, chercheuse à l'Université Rhodes, en Afrique du Sud et auteure principale d'une étude publiée en même temps que la vidéo, dans la revue Ecology.

En Afrique du Sud, les requins sont tenus en respect par deux orques particulièrement belliqueuses : Bâbord et Tribord. Sciences et Avenir s'était fait l'écho de leurs mortels exploits au large de la côte de Gansbaai. Elles avaient alors fait l'objet d'une étude signée là encore par Alison Towner et parue le 29 juin 2022 dans African Journal of Marine Science. La nouvelle vidéo montre l'une de ces orques, Tribord, ainsi que quatre autres spécimens lors de prédations de grands requins blancs. Selon les chercheurs, la présence des autres orques pourrait signifier que le comportement se propage dans la population grâce à un apprentissage. Si tel est le cas, alors les squales pourraient être menacés dans cette zone.

Tribord à la manœuvre

Cette nouvelle vidéo révèle aussi les techniqu[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi