VIDÉO - "Monsieur le Président, on n'est pas des chiens" : Pascal Praud interpelle Emmanuel Macron

·1 min de lecture

Le suspens est à son comble. Ce jeudi 18 mars à 19 heures, Jean Castex et Olivier Véran s'exprimeront face aux Français pour informer des nouvelles mesures pour faire face à la Covid-19. Parmi les pistes : un troisième confinement, imposé par région cette fois-ci. Une potentielle décision qui déjà, ne fait pas l'unanimité auprès des professionnels de santé. Et ils ne sont visiblement pas les seuls. Au début de l'émission L'heure des pros, diffusée sur CNews, Pascal Praud a tenu à exprimer sa réticence à travers la lecture d'une lettre ouverte adressée à Emmanuel Macron. "Monsieur le Président, on n'est pas des bêtes, on n'est pas des chiens. On ne nous enferme pas dans un chenil. On ne nous élève pas dans un zoo", a-t-il commencé.

Le présentateur a ensuite invité le chef de l'État à passer outre les conseils des "enfermistes, les 'Docteurs Knock' qui sont arrivés hier à l'Élysée avec leur plan de sept semaines de confinement total dans tout le pays". Pascal Praud a ainsi appelé Emmanuel Macron à "résister à la dictature sanitaire". "Jusqu'à présent vous ne vouliez pas entendre l'apocalypse annoncée par les enfermistes, avez-vous changé d'avis ? Pas vous ! Pas ça Emmanuel, pas aujourd'hui, pas maintenant, pas après tout ce que vous avez fait !", a-t-il poursuivi.

Alors qu'il était en duplex avec Karl Olive, maire de Poissy, qui se positionne, lui aussi, contre un nouveau confinement, Pascal Praud a laissé, une nouvelle fois, éclater sa colère : "Mais enfin... À travailler du lundi (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Emmanuel Macron face aux soignants amers : lui ont-ils vraiment tourné le dos ?
Sophie Davant sans tabou : "J'ai connu des chagrins d'amour qui m'ont mise à terre"
"Ca va taper dur" : Emmanuel Macron prépare-t-il les esprits au reconfinement ?
Leonor d'Espagne dans la lumière : elle franchit un grand pas
Harry et Meghan avaient tout prévu si le prince Philip mourrait : l'énième indiscrétion malaisante