VIDÉO - "Elle est moche !" : quand Nagui chambre Magali Ripoll

·1 min de lecture

Les masters de N’oubliez pas les paroles se poursuivaient sur France 2 ce mardi 3 novembre. Au programme musical, les candidats Valérie et Denis ont notamment chanté le tube de la bande originale du Livre de la Jungle « Marcher comme vous ». L’occasion pour les musiciens de l’émission de se déguiser avec des grosses oreilles de singe. Un costume qui a fait réagir Nagui. L’animateur qui a récemment révélé avoir contracté le coronavirus a d’abord flatté la violoniste Karen, époustouflé par sa beauté dans n’importe quel accoutrement. « Même avec cette horreur de déguisement tu es encore jolie. C’est fou. Tout te va », a-t-il débuté avant d’en profiter pour tacler un autre membre du groupe, Magali Ripoll. « Alors que regarde, le même sur Magali, non. Là elle est moche », a-t-il ajouté. « C’est pas gentil », a commenté Karen pour défendre sa collègue.

Mais que les téléspectateurs se rassurent, Magali Ripoll, habituée aux petites attaques de son patron, a pris tout cela à la rigolade. Elle en a même rajouté une couche. « Et même sans [le déguisement] elle est cheum (NDLR : moche en verlan) », a lancé tout sourire la musicienne avec beaucoup d'autodérision. « J’ai jamais dit ça. Fallait que j’aille au bout de la vanne, sinon c’était pas bon », s’est justifié Nagui avant de revenir au jeu.

« Bonne ambiance entre vous », a commenté Fabien. Entre l’animateur et la chanteuse de l’émission, c’est un jeu. D’après les propos qu’elle tient en interview, tout irait pour le mieux. « Il me fait (...)

Lire la suite sur le site de GALA

François Hollande et Julie Gayet vous invitent à déjeuner et c'est pour la bonne cause !
Meghan Markle : pourquoi elle n'a pas fini d'agacer Elizabeth II après les élections américaines
VIDEO - "C’est une faute, Olivier Véran perd ses nerfs": le ministre chahuté sur le plateau de Pascal Praud
Meghan Markle a-t-elle enfreint les règles de la famille royale pour aller voter ?
VIDÉO - Lorie en colère contre la presse people : elle rectifie des erreurs sur sa fille