VIDÉO - "Ce ministre me gène beaucoup" : Édouard Baer attaque Christophe Castaner

Reclus chez eux en raison du coronavirus pendant cinquante-cinq jours, les Français n'avaient d'autre choix que de se tourner vers l'exécutif, sous pression en temps de crise. Pour endiguer la pandémie, qui continue de sévir à travers le monde malgré un léger essoufflement notamment dans l'Hexagone, le gouvernement a instauré de nombreuses règles de sécurité. Les citoyens risquaient notamment une amende de 135 euros en cas de non-respect du confinement. Mais pour Édouard Baer, il aurait fallu faire autrement. Sur les ondes de France Inter, le vendredi 8 mai 2020, le comédien n'avait pas hésité à critiquer la présidence, estimant que cette dernière "infantilisait" le peuple, en période de confinement. "Il faut faire confiance aux gens", disait-il, "j'ai trouvé ça terrible de nous menacer." Des reproches que le ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer, également présent sur l'antenne de France Inter, avait entendus et approuvés, se disant "en accord profond."

Mais il y a bien un ministre avec lequel Édouard Baer n'est pas en accord. S'il a d'abord avoué n'avoir aucun a priori sur les politiques, ce mercredi 3 juin sur le plateau de C à Vous, le papa d'Iman Baer a fait savoir qu'un visage phare de la présidence l'avait révolté, jugeant que ce dernier se contentait d'infantiliser les Français au lieu de les écouter. "Il y en a qu'on n'aime pas. Il y en a qui nous parle très mal. Je pense que le ministre de l'Intérieur nous parle extrêmement mal", a-t-il confié, faisant

Retrouvez cet article sur GALA

"La liberté d'expression ne concerne pas que vous" : Hapsatou Sy coupée en pleine interview
Johnny Hallyday : le jour où il a tenté de se suicider pour Catherine Deneuve
Meghan Markle et Harry engagent le garde du corps des stars : qui va payer ?
VIDEO - Julien Cohen (Affaire conclue) : cette réflexion qui risque de choquer sa femme
Disparition de la petite Maddie, bientôt un dénouement ? Un nouveau suspect identifié