VIDÉO - Quand Michel Drucker présente Vivement Dimanche seul sur le plateau : “C’est intime”

En plus de 50 ans de carrière, Michel Drucker pensait sans doute avoir tout vu, pourtant avec la crise du coronavirus il entre dans l’inconnu. C’est seul, sans public ni invités, qu’il a démarré son traditionnel Vivement Dimanche ce 22 mars.

« Bonjour, c’est un 'Vivement Dimanche' plus intime, plus personnel que je vous présente ce soir sur France 2. Plus intime parce qu’il n’y a pas de public sur le plateau du studio Gabriel pour des raisons que vous connaissez. Ce sera le cas pendant plusieurs dimanches encore », a annoncé l’animateur au début de son émission spéciale Jean Ferrat. En même temps, en bas de l’écran, en bandeau, on pouvait lire la phrase suivante : « Cette émission a été enregistrée avant les dernières mesures gouvernementales liées à la crise sanitaire du Covid-19. »

En début d'émission, Michel Drucker était seul son avec son célèbre canapé rouge, avant d'être rejoint - à bonne distance - un peu plus tard par Véronique Estel, la fille de Jean Ferrat. L'émission a également été diffusée à un horaire décalé, vers 16h. À 14h, c’est Bourvil et Louis de Funès que les téléspectateurs ont retrouvés dans La Grande Vadrouille. Que se passera-t-il alors la semaine prochaine ? Le scénario devrait sans doute être le même car l’animateur de 77 ans, connu pour être hypocondriaque aurait enregistré plusieurs émissions avant de se confiner dans sa propriété du sud de la France.

« Ma fille Stéphanie m'oblige à porter des gants tout le temps. Je suis fils et frère de médecin, je

Retrouvez cet article sur GALA

Olivier Véran confiné seul… et contraint de s’occuper lui-même de son ménage !
Le prince Charles et Camilla étrangement silencieux : mais où sont-ils passés ?
Laurent Kérusoré (Plus belle la vie), accusé de ne pas suivre le confinement, sort du silence
Sarah Ferguson fait du placement de produit en pleine épidémie : cette “bonne action” qui laisse perplexe
« Les gens s’acharnent » : Eric (Les 12 coups de midi) cible de vives critiques sur les réseaux sociaux