VIDÉO - Mc Fly et Carlito les « idiots utiles » d’Emmanuel Macron : Jean Messiha vindicatif

·1 min de lecture

Mise en ligne ce dimanche 23 mai, la vidéo tournée par Emmanuel Macron avec les youtubeurs Mc Fly et Carlito n'a pas tardé à faire réagir. Ce lundi 24 mai, elle était au centre des discussions sur le plateau de L'Heure des pros sur CNews. Jean Messiha se trouvait parmi les chroniqueurs présents autour de la table. Le président du cercle de réflexion "Institut Apollon", adhérent au Rassemblement national, a qualifié la séquence vidéo publiée sur Youtube de "gênante", ajoutant que "Mcfly et Carlito sont un peu les idiots utiles du macronisme".

Comme bon nombre de personnes depuis la publication de la vidéo, Jean Messiha a pointé du doigt la tentative de séduction du jeune public recherchée par Emmanuel Macron. Selon lui, le duo de Youtubeurs a été "instrumentalisé pour l'image du Président". Celui qui est fréquemment invité sur le plateau de Touche pas à mon poste sur C8 a ainsi vilipendé l'absence de politiques face au président de la République. "Ils n'ont pas la culture politique pour apporter une quelconque contradiction", a-t-il indiqué au sujet des youtubeurs à la tête d'une chaine Youtube qui est suivie par près de 6.5 millions d'abonnés.

Près de 24 heures après sa diffusion, la vidéo de Mc Fly et Carlito aux côtés d'Emmanuel Macron, enregistrée à l'Élysée, culmine à 8,6 millions de vues. Un chiffre qui la place à la première position des tendances actuelles sur Youtube. Dans cette séquence, longue de 36 minutes, le duo de youtubeurs s'exerce à un concours d'anecdotes avec (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Luana Belmondo et la Covid-19 : "J'ai dégusté"
PHOTOS - Sourires et joie, Måneskin de retour en Italie ! Les accusations de drogue déjà loin ?
Kate Middleton radieuse et immaculée pour apporter tout son soutien au personnel soignant
PHOTO - Megan Fox et Machine Gun Kelly : mains baladeuses et langue noire aux Billboard Awards
"J'ai tous les avantages et aucun inconvénient" : Barbara Pravi "soulagée" d'être 2e