VIDÉO - Marlène Schiappa accusée de "s'être emballée", elle réplique

·1 min de lecture

« Je ne regrette pas du tout ! » L’affaire date de septembre dernier, mais est revenue sur le tapis sur franceinfo ce jeudi 31 décembre dont Marlène Schiappa était l’invitée. À l’époque, la ministre déléguée à la Citoyenneté s’était rendue à Strasbourg après la plainte d’Elisabeth, 22 ans, qui affirmait avoir été insultée simplement pour avoir porté une jupe. Mais l’ancienne secrétaire d’État chargée de l’égalité femme-homme ne s’est-elle pas emballée ? La question lui a été posée sur la chaîne publique d’information, le journaliste l’interrogeant lui rappelant que cette affaire de la jupe de Strasbourg « reste floue ». « Je ne me suis pas emballée », a-t-elle répondu. « À Strasbourg, il y avait eu plusieurs agressions vis-à-vis de jeunes femmes avérées, ou d’autres dont l’enquête est encore en cours. Là, c’était un peu l’agression de trop d’une part. Et d’autre part, il y avait une instrumentalisation », même si elle rappelle que c’est à la justice de déterminer si c’était « vrai ou pas vrai ».

L'enquête de la Sûreté Départementale du Bas-Rhin, qui a analysé une cinquantaine d’heures de vidéosurveillance, n'a rien donné de probant, rappelle Le Figaro. Malgré ces éléments qu’elle ne remet pas en cause. Marlène Schiappa estime qu’elle avait raison d’être là. « Dans cette agression, dont la justice n’a pas dit qu’elle n’avait pas existé, elle a dit que pour l’instant il n’y avait pas les preuves, (…) et dans toutes les autres agressions qui sont survenues avant, je crois que c’est (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Mort de Robert Hossein : qui est sa veuve Candice Patou ?
Mort de Robert Hossein : comment Angélique Marquise des anges a brisé la carrière de Michèle Mercier
PHOTO - Juliette Binoche poste une rare photo avec Hannah, la fille qu’elle a eue avec Benoît Magimel
Camille Cerf célibataire : elle confirme sa rupture avec Cyrille
Robert Hossein est mort au lendemain de ses 93 ans