Vidéo. La marine américaine a tiré un missile de 1,5 tonne depuis un “navire fantôme”

·1 min de lecture

Le Pentagone a diffusé début septembre des images d’un tir de missile effectué d’un navire sans équipage de son programme Ghost Fleet Overlord. Pour New Scientist, ces robots marins pourraient augmenter considérablement la puissance de feu d’une flotte.

Et maintenant les frappes de drones flottants ? Le ministère de la Défense américain a rendu publiques début septembre des images d’un navire sans équipage tirant un missile SM-6 dans le cadre d’une démonstration de son programme Ghost Fleet Overlord, rapporte New Scientist.

Comme le rappelle le magazine scientifique, le Pentagone cherche en effet à développer des navires robotisés pouvant opérer aux côtés de navires de guerre traditionnels – qui sont, eux, pilotés par un équipage.

À lire aussi: Guerre. Pour la première fois, des drones auraient attaqué des humains de leur propre initiative

Cette “flotte fantôme” avait auparavant fait l’étalage de ses capacités en matière d’autonomie, avec notamment la première traversée du canal de Panama sans équipage. Mais le récent tir de missile, que l’on peut observer dans le tweet ci-dessous, est la première indication que les navires robotisés de l’US Navy seront armés, souligne l’hebdomadaire scientifique.

Ce tir depuis un navire sans équipag n’est pas le premier, mais le SM-6 est environ 100 fois plus grand que le missile utilisé lors d’un test israélien en 2017, indique l’hebdomadaire. D’un poids de 1,5 tonne, il se déplace à la vitesse de Mach 3,5 avec une portée de plus de 240 kilomètres. Et, même s’il a été lancé sans personne à bord, l’armée américaine exige que “la sélection des cibles et l’ordre de tir soient validés par une personne”.

Attaqués en temps de paix ?

Pour

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles