VIDÉO. Manuel Valls : "J'ai incarné tous les échecs du quinquennat de François Hollande"

franceinfo
·1 min de lecture

C'est un constat en forme de regret. "J'ai incarné d'une certaine manière tous les échecs du quinquennat et de la gauche", concède Manuel Valls, l'ancien Premier ministre de François Hollande, lundi 22 mars sur France Inter. Aujourd'hui conseiller municipal à Barcelone, Manuel Valls estime que sa relation avec les Français a été "forte", jusqu'à son échec à la présidentielle de 2017. "Il y a eu la chute, due aux erreurs, due à l'échec du quinquennat de François Hollande, aux notres, à mes propres erreurs." Dont une erreur d'appréciation, selon lui, au moment de la primaire de la gauche : "Je n'ai pas pris conscience que, ayant rompu la promesse de ne pas soutenir un autre candidat que celui qui remporterait la primaire en 2017, cela allait faire de moi le traître". Devancé par Benoît Hamon au deuxième tour, il avait en effet annoncé qu'il voterait pour Emmanuel Macron.

"Je ne voulais pas crever"

Pour Manuel Valls, le choix de prendre ses distances avec la politique française s'est peu à peu imposé. "J'ai ressenti une forme de mort, j'ai essayé de me rebeller, je ne voulais pas crever, je ne voulais pas être chassé par mes propres électeurs." Il est élu député de l'Essonne aux législatives de 2017 par 139 voix d'avance, rejoint le groupe LREM à l'Assemblée, mais décide en 2018 de démissionner pour se présenter aux élections municipales à Barcelone, sa ville natale. "J'ai senti la critique et les haines. Alors, oui, je suis parti."

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi