VIDÉO - "Ma maman m'a dit de ne pas vous engueuler" : Pascal Praud épargne Ivan Rioufol

·1 min de lecture

L'ambiance était bon enfant sur le plateau de L'Heure des Pros. Ce lundi 22 mars, Pascal Praud et ses chroniqueurs ont débattu au sujet du carnaval de Marseille, qui a rassemblé environ 6.500 personnes, selon la préfecture de police, ce dimanche 21 mars. Après Jean-Claude Dassier, Ivan Rioufol a souhaité prendre la parole : "C'est l'aboutissement de l'infantilisation de la population et de sa culpabilisation (...) Le gouvernement réagit comme si c'était un enfant mal élevé mais nous ne sommes plus des enfants et nous avons même, peut-être, une obligation à désobéir aujourd'hui", a estimé l'éditorialiste du Figaro.

Comme un élève s'adressant à son maître, Ivan Rioufol s'est ensuite tourné vers Pascal Praud et a lancé : "Je sais que vous allez m'engueuler", a-t-il déclaré, conscient que ses propos pouvait heurter le présentateur de CNews. Contre toute attente, ce dernier lui a fait savoir qu'il préférait cette fois l'épargner. Et d'en expliquer les raisons : "Ah pas du tout ! Vous savez pourquoi je ne vais pas vous engueuler ? Parce que ma maman m'a dit qu'il ne fallait pas que je vous engueule", a confié Pascal Praud.

"Ah ! Écoutez votre mère", a réagi, soulagé, Ivan Rioufol. Et le présentateur de L'Heure des Pros de poursuivre : "Elle m'a dit : 'Pourquoi tu es si dur avec Ivan Rioufol ? Franchement, il dit que des choses intéressantes et intelligentes. T'arrêtes pas de le couper!'", a confié Pascal Praud, mimant la conversation qu'il avait eue avec sa mère. "Je lui ai dit : 'Non (...)

Lire la suite sur le site de GALA

VIDÉO - "C'est une vraie question ?" : moment malaise avec Ludivine Sagnier dans C à vous
"On n'achète pas les lits chez Ikea", la petite phrase de Jean Castex fait réagir un médecin urgentiste
Donald et Melania Trump : le symbole de leur splendeur dans un piteux état
Jacques et Gabriella de Monaco initiés à l'héritage culturel de leur grand-mère Grace Kelly
Karine Lacombe victime de cyberharcèlement : la vie pas si facile des médecins stars