Vidéo. Méfiez-vous des cactus dansants

·1 min de lecture

Au Canada, un jouet pour enfants présenté comme éducatif a été retiré des rayons de la chaîne de magasins Walmart. Ce cactus dansant, s’est aperçue une cliente, chantait en polonais son amour pour la cocaïne.

”Dans ma tête, cinq grammes de cocaïne, pour décoller et tout oublier.” Ce sont les paroles d’un morceau de rap polonais qui n’avait à l’origine aucune raison d’être écoutée par des enfants. C’est pourtant celles que chante un jouet pour enfants en forme de cactus vendu au Canada. Un jouet éducatif, selon le groupe de grande distribution Walmart.

À lire aussi: Intrigant. Les jouets les plus dangereux de l’histoire américaine exposés en Californie

Selon un article de CTV News, c’est une grand-mère venue acheter un jouet pour sa petite fille de quinze mois qui a fait cette découverte. “Ce jouet emploie beaucoup de gros mots et parle de prendre de la cocaïne. Ce n’est pas vraiment ce que j’avais commandé pour ma petite fille”, confie Ania Tanner. Le jouet était censé familiariser les enfants avec l’anglais, l’espagnol et le polonais. La cliente s’est tout de suite rendu compte qu’il y avait un problème :

Étant moi-même polonaise, j’ai été choquée en entendant les chansons et les paroles. J’ai cru que c’était une blague.”

La chanson du cactus, en polonais, attribuée à un rappeur nommé Cypis, mentionnait “la cocaïne, l’abus de drogue, le suicide, la dépression, le tout dans un langage très peu châtié”, des sujets assez peu recommandés pour les enfants en bas âge. Après avoir été alertés, les magasins Walmart ont retiré le cactus chantant de leurs rayons. La direction s’est exprimée sur CTV News, expliquant : “Ces articles sont vendus par un vendeur tiers sur notre site. Nous allons retirer ces objets et mener une enquête.”

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles