VIDÉO - Line Renaud : ce mot tabou qu'elle a osé dire à la télévision

·1 min de lecture

S’engager peut parfois choquer. Line Renaud en a d’ailleurs payé les frais. Plus qu’impliquée dans la lutte contre le sida, la chanteuse et meneuse de revue en a décontenancé plus d’un. C’est, en tout cas, ce que lui a fait remarquer Anne-Elisabeth Lemoine sur le plateau de l’émission C à vous, ce vendredi 26 mars, alors qu’elle racontait la genèse de son combat. “Vous êtes la première à vous mobiliser. On est en 1985. Et vous prononcez des mots à la télévision qu’on n’avait pas l’habitude d’entendre”, a lancé la présentatrice. Avant de lui montrer l’interview à laquelle elle fait référence, qui a été filmée pendant le premier gala de lutte contre le Sida, le 25 novembre 1985.Au cours de cet entretien, Line Renaud avait en effet expliqué à la journaliste France Roche que le sida se transmettait par la sexualité. Dès lors, l’actrice avait employé le mot “sperme”. “À mon avis, on n'est pas bien au courant qu’une femme peut aussi l’attraper puisque c’est le contact du sperme, et du sang”, déclarait-elle. Il n’en fallait pas plus pour embarrasser celle qui l'interrogeait, dont la gêne se devinait sur le visage. “Est-ce que vous avez vu la tête de France Roche quand vous dites le mot ’sperme’ ?” a demandé Anne-Elisabeth Lemoine à Line Renaud. Hilare, la cofondatrice et vice-présidente de l’association Sidaction depuis 1994 a assuré ne pas avoir prêté attention à ce détail. La présentatrice a, en tout cas, félicité son franc-parler : “Vous mettiez des mots sur les choses. Vous parliez (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Affaire PPDA : Florence Porcel n'a "jamais vécu aucune histoire d'amour"
Émilie Tran Nguyen : cette règle inflexible qu'elle a fixée avec son mari
Procès d'Ernst August de Hanovre, Christian Quesada libéré... Les 6 infos de la semaine
Emmanuel Macron : ce "risque" qu'il est en train d'étudier
VIDEO - Faustine Bollaert en larmes sur France 2 : cette histoire qui l'a bouleversée