VIDÉO - L’ex-animatrice de France 2, Frédérique Bedos, révèle avoir fait une tentative de suicide

·1 min de lecture

Sur le plateau de son émission Ça commence aujourd’hui, diffusée mercredi 12 mai sur France 2, Faustine Bollaert a reçu Frédérique Bedos. L’animatrice télé et radio de 50 ans a parlé à cœur ouvert de son enfance et du fait qu’elle a grandi avec une maman déficiente mentale. En racontant son histoire compliquée et notamment la tentative de suicide qu’elle a faite par le passé, celle qui est également réalisatrice de documentaires a fondu brutalement en larmes. "J’ai fait plusieurs dépressions, dont une qui m’a emmenée jusqu’au geste fatal", a-t-elle déclaré face caméra.

"C’est là où on se rend compte à quel point on a beau faire tout ce que l’on peut pour se battre et trouver la lumière en soi…", a-t-elle ajouté, sans parvenir à terminer sa phrase, sous le coup de l’émotion. Après avoir retrouvé ses esprits, Frédérique Bedos a assuré, positive : "La lumière est en nous, toujours. Ça c’est sûr. L’amour, c’est le moteur pour se relever." "Il n’empêche que toutes les atteintes à l’amour, toutes les blessures qu’on a vécues… À un moment, elles nous rattrapent et on n’a pas d’autre choix que d’y faire face", a-t-elle poursuivi, avec le recul, comme pour expliquer son acte. Revenant sur le jour où elle a tenté de mettre fin à ses jours, l’ancienne présentatrice des Victoires de la musique a précisé qu’elle "était déjà maman" de sa petite fille.

"J’aurais pu croire que j’avais toutes les raisons pour ne jamais faire ce genre de geste fatal… Et à un moment, il y a quelque chose qui vous (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Elizabeth II : l’étau se resserre autour de son cousin Michael de Kent
Meghan Markle : l’homme à l’origine du scandale de harcèlement démissionne
Valérie Damidot a difficilement vécu le départ de sa fille Roxane : ses confidences
Flashback - Diana, briseuse de ménage : cette femme qui a dit stop à l’humiliation
« Coups fourrés » et « campagne de caniveau » : Valérie Pécresse prête à répliquer

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles