VIDÉO - Léa Salamé lance une pique à Arnaud Montebourg

·1 min de lecture

Arnaud Montebourg est-il allé trop vite en besogne ? Alors qu'il était invité sur le plateau de Vous avez la parole ce jeudi 26 novembre, l'ancien ministre de l'Économie s'est fait reprendre par Léa Salamé sur un point qu'il évoquait. Durant la soirée, celui qui s'est reconverti dans la production de miel et d'amandes a choisi de revenir sur le Plan Borloo, qui avait été enterré par Emmanuel Macron, en 2018. Pour rappel, Jean-Louis Borloo avait élaboré 19 "programmes" dédiés aux banlieues, sur les thématiques de l'emploi, de l'éducation, de la sécurité, du sport ou encore de la culture. "Il y avait un effort extraordinaire (...) Cette affaire-là a été abandonnée", a-t-il fait remarquer. "Dans le projet de la réconciliation nationale, il y avait une évaluation des mesures (...) On a perdu trois ans. La rénovation urbaine est arrêtée depuis sept ans", a-t-il affirmé, avant de se faire interrompre par Léa Salamé : "Donc vous étiez ministre ?", a rappelé la journaliste, adressant au passage un petit tacle à l'ex-ministre.

Arnaud Montebourg ne s'est pas démonté et a assumé : "Oui, ben je vous le dis ! Bien sûr, bien sûr !", a-t-il acquiescé. Léa Salamé a rebondi : "Oui, vous étiez ministre, et elle était déjà arrêtée", a souligné la journaliste de France 2, sous l'oeil amusé du porte-parole du gouvernement Gabriel Attal. Ce dernier a d'ailleurs tenu à réagir aux propos de l'ancien ministre de l'Économie, qui s'est par ailleurs montré très critique vis-à-vis du gouvernement : "Ce n'est (...)

Lire la suite sur le site de GALA

« J'ai une certaine pudeur » : Eric Dupond-Moretti épingle David Pujadas et LCI sur son patrimoine
VIDÉO - Passe d’armes entre Nathalie Saint-Cricq et Isabelle Saporta : « Ne vous sentez pas visée »
VIDEO - Olivier Véran : « C'est vraiment une ambulance », le ministre attaqué chez Léa Salamé
« Je ne suis pas un punching-ball » : Marlène Schiappa et son coup de sang face à Jean Castex
VIDÉO - Anne-Sophie Lapix ne prend pas de gants face à Gérald Darmanin