VIDÉO - Josiane Balasko dévoile les dessous de sa rencontre avec son mari George Aguilar

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

C’est avec son mari, George Aguilar, qu’elle « prend le moins de gants » lorsque Josiane Balasko enfile sa casquette de metteur en scène. Sur le plateau de Vivement dimanche, le 5 septembre, la comédienne qui sera à l’affiche de sa nouvelle pièce « Un chalet à Gstaad » à partir du 9 septembre explique en effet que lorsqu’il s’agit de corriger son époux d’origine amérindienne, elle n’y va pas avec le dos de la cuillère. Elle profite également de sa présence dans l’émission de Michel Drucker pour raconter sa rencontre cousue de fil d'or avec celui qui partage sa vie depuis maintenant 22 ans.

C’est sur le tournage du film Le Fils du Français, en 1999, que la comédienne du Splendid a rencontré son futur époux. Pour les besoins du scénario, la mère de Marilou Berry se retrouvait mariée sans même le savoir à un chef de tribu amérindienne. Avant même qu’elle ne rencontre celui qu’elle épouserait à l’écran, le réalisateur Gérard Lauzier avait prévenu sa comédienne : « Je t’ai trouvé un beau mari », lui avait-il glissé. À l’époque, la comédienne est pourtant mariée à Philippe Berry, et ne s’imagine nullement retrouver l’amour. Et pourtant : en 1999, le couple divorce et quatre ans plus tard, George Aguilar et Josiane Balasko se disent « oui ».

Et George Aguilar de préciser, assis sur le célèbre canapé rouge de Michel Drucker : « La première phrase que je lui ai dite [à Josiane Balasko, ndlr] c’est "Tu es mon épouse" ». Il s’agissait bien entendu du rôle qu’elle jouait dans le film, mais (...)

Lire la suite sur le site de GALA

PHOTO - Marion Rousse et Julian Alaphilippe : nouveau cliché ultra craquant de leur petit Nino
PHOTOS - Charlotte Gainsbourg radieuse, Cécile de France bohème... Elles illuminent Venise
Mort de Sarah Harding (Girls Aloud) : le drame de sa vie, « ne jamais avoir eu d'enfant »
« J'en ai un peu marre de cette pression » : Audrey Fleurot évoque sa vie de maman active
Meryl Streep heureuse : sa fille Grace Gummer a épousé le célèbre producteur Mark Ronson

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles