VIDÉO - Jean Castex tacle des clients en terrasse : "Il ne faut pas abuser le premier soir !"

·1 min de lecture

Avec la réouverture tant attendue des lieux culturels, magasins et terrasses, il fallait s'y attendre le monde serait présent. Ce 19 mai, dans de nombreuses grandes villes de France, les gens laissaient exploser leur joie en s'entassant sur quelques terrasses chanceuses pour célébrer ce retour à la vie grâce au déconfinement. Avec, sans grande surprise, quelques débordements. Et si on a pu voir Emmanuel Macron et Jean Castex partager un café en terrasse le matin même, le Premier ministre a été vu plus tard taclant quelques clients en terrasse, à l'occasion.

"Il faut pas abuser dès le premier soir, il faut faire ça par étapes", lâche le locataire de Matignon à quelques personnes en terrasse, dans une séquence relayée dans C à vous, ce soir. Ce matin, Jean Castex a par ailleurs rappelé à la vigilance après les débordements notamment à Rennes et à Bordeaux. "Je comprends qu'il y a eu un engouement, a-t-il expliqué. Mais, j'appelle tout le monde, c'est notre intérêt commun, à respecter les règles."

S'il appelle à la vigilance, le Premier ministre semblait néanmoins très compréhensif face à cette euphorie. "Les gens aiment rester en terrasse, bien entendu mais personne ne veut qu'on les referme", a-t-il continué, rappelant que ce n'était "pas l'objectif". "L'objectif c'est d'y arriver, on va y arriver, a affirmé Jean Castex. Donc ça suppose comme toujours une discipline collective."

Lire la suite sur le site de GALA

Diana : le conseil avilissant d'une amie pour exciter Charles au lit
VIDÉO - Mémona Hintermann touchante : le récit de la tentative de suicide de son mari
"Il se fait enfumer" : François Bayrou berné par Emmanuel Macron ?
K.J. Apa, le beau gosse de "Riverdale" bientôt papa
VIDÉO - Cyril Hanouna : ses "coucougnettes" vont mieux

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles