VIDÉO - "J'ai fait tout ce que voulait la Reine" : Carla Bruni-Sarkozy s'amuse du protocole

·1 min de lecture

En mars 2008, Carla Bruni-Sarkozy a accompagné son mari, Nicolas Sarkozy, durant un voyage officiel au Royaume-Uni. Un baptême du feu pour la chanteuse devenue Première dame : c'est alors qu'elle a eu l'occasion de rencontrer Sa Majesté Elizabeth II, en chair et en os. Le faux-pas n'a pas été une option. Dans le documentaire Élysée : neuf femmes aux marches du palais, rediffusé sur LCP ce vendredi 5 février, elle a révélé comment elle a fait craquer la Firme et ménager l'intransigeance des sujets de la monarque. Pour le plus grand émoi de son époux. "J'ai fait tout ce que voulait la Reine", a-t-elle glissé. Et donc suivi le protocole à la lettre, bien qu'elle s'en amuse désormais.

C'est donc pour cette raison que, lors de sa première révérence face à Son Altesse Royale, Carla Bruni-Sarkozy est apparue vêtue d'un chapeau et d'un ensemble sobre, gris et chic. Une tenue qui ne pouvait que plaire à Sa Majesté Elizabeth II. "La Reine aime beaucoup si l'on porte un chapeau, mais vous n'être pas obligée d'avoir un chapeau. La Reine préfère si on a des gants, mais vous n'êtes pas obligée d'avoir des gants. La Reine aime bien la révérence, mais vous n'êtes pas obligée de faire la révérence. La Reine n'aime pas le noir ou le blanc, mais vous n'êtes pas obligée d'être tout le temps en gris", s'est rappelée la principale concernée. Des rappels qui ont fait son succès.

Durant ce déplacement, la mère de Giulia a prouvé qu'elle était aussi à l'aise en carrosse, lorsqu'elle est apparue souriante (...)

Lire la suite sur le site de GALA

"Où allez-vous ?" : Marine Le Pen recadrée par la juge pendant son procès
PHOTOS - Charlotte Casiraghi et Dimitri Rassam, Meghan Markle et Harry, Beatrice Borromeo et Pierre Casiraghi... Les plus beaux couples du gotha
VIDEO - Najat Vallaud-Belkacem, une ministre "jugée" et "scrutée" : "On attend que vous trébuchiez"
"Ingrate", "difficile"... Katherine Heigl : sa mauvaise réputation lui colle à la peau
Melania Trump manipulatrice : ce SMS accablant dévoilé