VIDÉO - Isabelle Balkany souriante après la libération de son mari : "Je suis excitée comme si j’avais deux ans !"

Patrick Balkany va pouvoir rentrer chez lui. L'ancien maire de Levallois-Perret, incarcéré depuis le 13 septembre dernier à la prison de la Santé, a été libéré. Ce mercredi 12 février, la cour d'appel de Paris a en effet prononcé sa remise en liberté, décidée en raison de ses problèmes de santé. Après avoir pris connaissance d'une expertise médicale jugeant son état de santé "pas compatible" avec la détention, la cour d'appel a décidé de le libérer sans que sa caution de 500.000 euros - pour laquelle les époux avaient lancé une cagnotte - ne soit nécessaire. Désormais libre, Patrick Balkany va devoir se soumettre à un contrôle judiciaire léger : fixer sa résidence principale au moulin de Cossy, sa maison située dans l'Eure, pointer deux fois par mois à la gendarmerie et ne pas quitter le territoire français. A l'audience précédant ce verdict, son avocat l'avait décrit comme un homme avec "déjà un genou à terre" qui "ne se représentera pas aux élections municipales de mars" prochain.

Mercredi 12 février dans l'après-midi, maître Romain Dieudonné a salué une "décision justifiée" qui n'est "pas une faveur" mais "le résultat d'une expertise médicale ordonnée par la cour qui faisait état d'une situation médicale inquiétante". En apprenant la libération immédiate de son verdict, Isabelle Balkany a "giclé de son fauteuil". "Le bonheur, ça ne se décrit pas", a-t-elle réagi auprès des médias présents assurant que l'ancien maire de Levallois-Perret n'allait "pas bien" et était "très fatigué".

Retrouvez cet article sur GALA

Divorce d’Autumn et Peter Phillips : “Un cas d’étude” pour Meghan Markle et Harry
Kate Middleton “charmeuse de serpent”, la photo qui étonne
PHOTO - Shannen Doherty rattrapée par le cancer : son message plein d'espoir
Cindy Crawford : après son tatouage sur le visage, son fils Presley choque avec une vidéo
Keylor Navas : le gardien-star du PSG avait été troqué contre... des ballons, lors de son premier transfert