VIDÉO - « Gros pollueurs de la mort » : Emmanuel Macron étonne avec une sortie

·1 min de lecture

Écolo, mais pas trop. Emmanuel Macron est-il écologiste ? La revue Le Grand Continent a posé la question au président. « Je le suis devenu », a répondu le chef de l’État avant de préciser qu’il n’est pas « pour un droit de la nature qui serait supérieur au droit de l’homme ». En 2018, le mouvement des Gilets jaunes avait pris ses racines dans la contestation d’une taxe à visée écologique. Des Français en colère qu’il dit avoir compris. « Je prends une famille française qui a fait tout ce qu’on lui a demandé depuis 30 ans. (…) On lui a dit : «’Le modèle de la réussite, c’est d’avoir chacun sa bagnole, d’acheter deux voitures’. Cette famille là vous lui dites aujourd’hui : ‘Vous êtes des gros pollueurs de la mort’ », a-t-il raconté. Une expression très forte pour exprimer le mal-être ressenti par des Français qui pensaient avoir bien fait, mais à qui l’État demandait encore des efforts. Une partie de la population agacée par ces discours contradictoires.

« Ils disent : J’ai tout bien fait, et même l’État français pendant des décennies, il m’a demandé d’acheter du diesel. J’ai acheté du diesel, et maintenant tout ce que j’ai n’est plus bon’ », a résumé Emmanuel Macron qui a expliqué que « c’est exactement comme ça qu’à la fin de l’année 2018 », cette famille type l’aurait vu. « J’ai compris qu’on avait fait une erreur », a reconnu le président. Mais n’en a-t-il pas commis une nouvelle en employant l’expression « gros pollueurs de la mort » ?

À en croire Yannick Jadot, Emmanuel Macron (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Diana : la désolation de sa grand-mère maternelle, intime des Windsor
« Jonathann Daval n’a pas versé une larme », journée éprouvante pour la famille d’Alexia
Flashback - Joe Biden : sa fille Ashley au cœur d'une vidéo compromettante
Flashback - Diana a « éclaté de rire » lors de la demande de fiançailles de Charles
The Crown : Pourquoi la reine Elizabeth II ne regardera certainement pas