VIDÉO - "Une grande naïveté" : comment Philippe de Villiers a "manipulé" Emmanuel Macron

La deuxième phase du déconfinement progressif a officiellement été lancée. Ce jeudi 28 mai, le Premier ministre Édouard Philippe a annoncé les décisions prises par l'exécutif parmi lesquelles figure notamment la réouverture des parcs et jardins ainsi que celle des cafés-bars. Pour le secteur de l'hôtellerie et de la restauration, c'est encore une déception, malgré les cris du cœur de nombreux chefs à l'image de Philippe Etchebest, Hélène Darroze et Ghislaine Arabian. Mais contre toute attente, le président de la République a donné son aval pour la réouverture du Puy du Fou, bien avant la seconde phase du déconfinement. Le parc d'attractions pourra accueillir les Français dès le jeudi 11 juin 2020. Une victoire pour Philippe de Villiers, le fondateur du parc d'attractions vendéen.

Si la réouverture du Puy du Fou est une aubaine pour la Vendée, elle a mis la puce à l'oreille de Jean-Michel Aphatie. Présent sur le plateau de C L'hebdo, ce samedi 30 mai, le journaliste a fait savoir ce qu'il pensait de cet accord entre le chef de l'État et le haut fonctionnaire, alors que d'autres parcs comme Disneyland, en région parisienne, demeurent fermés. Rappelons tout de même que les attractions du Puy du Fou sont à l'air libre, ce qui aurait pu jouer en la faveur du parc. "On a moins entendu les gérants du parc Astérix, puisque eux aussi, c'est pratiquement tout en extérieur", a amorcé le journaliste. Pour lui, Philippe de Villiers "a quand même manipulé Emmanuel Macron", lui qui aurait été

Retrouvez cet article sur GALA

François Hollande généreux : ce record qu'il détient
VIDEO - Bedos, Dabadie, Desproges : "qu'est-ce qu'ils vont pouvoir déconner là-haut", sourit Michel Drucker
Stéphane Bern quitte RTL : pourquoi sa proximité avec le couple Macron "n'a pas impressionné"
Elizabeth II, toujours à cheval à 94 ans : cette photo très remarquée
Edouard Philippe bientôt remplacé par le doyen de son gouvernement ?