Vidéo. La fonte des glaces fait ressurgir un bunker de la Première Guerre mondiale

·1 min de lecture

Un bout de l’histoire figé, ou plutôt gelé dans le temps. Des vestiges austro-hongrois datant de la Première Guerre mondiale ont refait surface en Italie, en raison de la fonte des glaciers. En cent ans, tout ou presque est resté intact.

Dans un paysage hivernal, sur les cimes des Alpes italiennes, le journaliste Nick Squires et l’historien Giovanni Cadioli traversent ce qui semble être des tranchées de la Première Guerre mondiale. Par la suite, ils entrent difficilement par une fenêtre creusée dans la roche, et se retrouvent dans un bunker datant de cette époque. The Daily Telegraph précise :

C’est un bunker de la Première Guerre mondiale construit à l’aide de rondins, jonché des vestiges laissés par ses derniers occupants, des boîtes de conserve rouillées, des douilles et des ustensiles de cuisine en métal.”

Pendant la guerre, un peloton de 15 soldats austro-hongrois y était retranché, à “moins de 500 mètres” des troupes italiennes : “Ils pouvaient s’interpeller en criant”, relate Giovanni Cadioli.

À lire aussi: Archéologie. Une “chambre des esclaves” découverte à Pompéi

L’armée italienne a affronté les forces de l’Autriche-Hongrie de 1915 à 1918 sur ce qu’on a appelé le “front alpin” : en combattant aux côtés de la Triple Entente – la France, le Royaume-Uni et la Russie impériale –, l’Italie espérait récupérer certaines provinces comme celle de Trieste ou encore celle du Tyrol du Sud.

Un bunker longtemps caché

Dans le reportage vidéo du Telegraph, on peut

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles