VIDÉO - Eric Dupond-Moretti très agacé sur France 2 : "on ne va pas y revenir cent fois"

·1 min de lecture

Une interview sous haute tension. Ce jeudi 7 janvier, un numéro inédit de Complément d’Enquête a été diffusé sur France 2. Éric Dupond-Moretti a convié Jacques Cardoze dans son bureau situé place Vendôme, pour répondre à ses questions mais très rapidement, l’interview est devenue électrique. L’insistance du journaliste sur la récente plainte l'accusant de conflits d'intérêts par deux syndicats de la magistrature a mis le ministre de la Justice hors de lui. Après avoir tenté de clore ce sujet délicat à plusieurs reprises, Éric Dupond-Moretti a déclaré, vivement agacé par les questions de Jacques Cardoze : "Pardon de vous le dire, mais mon travail ne vous a pas beaucoup intéressé."

Tentant de poursuivre son interview de manière détournée, le journaliste s’est attiré les foudres de l’avocat. "Chacun se fera juge de vos questions et de mes réponses. (...) Cette plainte, je ne sais pas quel sort lui sera réservé. Mais sachez bien que le moment venu, je m'expliquerai. Vous pourrez compter sur moi pour dire tout ce que j'ai à dire", a-t-il annoncé, insistant bien sur sa dernière phrase.

Jacques Cardoze a par la suite interrogé Éric Dupond-Moretti sur l’enquête qu’il a lancée à l’encontre du juge Levrault après avoir été nommé ministre de la Justice… Une question qui a fait mouche. "Monsieur, je viens de vous répondre complètement. (...) Je vous ai tout dit", a déclaré l’homme politique tentant de clôturer une bonne fois pour toute le sujet, mais ce n’était pas au goût de son interlocuteur (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Ivanka Trump : elle n'a pas dit son dernier mot
Laura Tenoudji endeuillée : son triste message sur Instagram
Xavier Bertrand ne séduit pas encore la droite : "Il lui manque le charisme, la carrure"
Amandine Petit : "les garçons s'interrogent"... Cette question à laquelle Miss France n'échappe jamais
Michel Drucker est très clair : "je n'ai plus du tout l'intention de partir"