VIDÉO - On est en direct : Louane rancunière, sa réponse sèche à Laurent Ruquier

·1 min de lecture

Une fois, pas deux. Louane refuse de radoter. Encore moins si le sujet la touche. Laurent Ruquier l’a appris à ses dépens dans le dernier numéro de l’émission On est en direct, diffusé ce samedi 30 janvier. Sur le plateau, Jean-Luc Mélenchon, également invité, a évoqué l’égalité des chances pour les étudiants. Durant son argumentation, le leader de la France insoumise a été coupé par l’animateur, qui a souhaité rebondir en interrogeant la chanteuse : “Louane, vous vouliez dire quelque chose ?”. Il n’en fallait pas plus pour agacer la jeune maman.

Louane a immédiatement répondu par la négative. “Ah non pas du tout, c’est bon, on a déjà eu cette discussion ensemble”, a-t-elle lancé, d’un ton sec. Laurent Ruquier a d’abord pensé qu’elle s’adressait à Jean-Luc Mélenchon. L’interprète de Derrière le brouillard s’est alors montrée plus claire : “Pas du tout, c'était à vous Ruquier que je parlais. On a déjà eu cette discussion ensemble, c'était il y a longtemps, on n'est pas obligé de revenir dessus.” Ce qui a eu le mérite de clore le sujet. En mars 2015, Anne Peichert dans le civil lui avait en effet expliqué ne pas vouloir poursuivre ses études sur le plateau d’On n'est pas couché. “Finalement, je ne vais pas passer mon bac”, avait-elle lancé, en pleine promotion de son premier disque, ainsi que le notait alors Télé-Loisirs.

À seulement 18 ans, en 2015, Louane avait décroché le César du meilleur espoir féminin pour son rôle dans La Famille Bélier. Dans la musique aussi, la jeune femme multipliait les (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Natalie Wood et Robert Wagner : une passion en eaux troubles
Sibeth Ndiaye encore égratignée : "son boulot c'est d'être payée pour préparer 2022”
VIDÉO - Eurovision : qui est Barbara Pravi, la féministe talentueuse, qui représentera la France à Rotterdam ?
Flashback - Jean Tiberi : cette énorme bourde de Johnny Hallyday sur sa femme
VIDÉO - TPMP : les chroniqueurs dévoilent le scandale des vaccins payants pour les stars non prioritaires