VIDÉO - "Plus d'abonnés au Vélib' que de vaccinés" : Anne Hidalgo cinglante

·1 min de lecture

La partie de ping-pong par médias interposés entre Anne Hidalgo et Gabriel Attal se poursuit. Il y a près d'un mois, la maire de Paris s'était exprimée sur la campagne de vaccination contre le Covid-19, menée par le gouvernement, osant une comparaison pour le moins caustique : "Avec de telles carences, le Débarquement de juin 1944 aurait échoué", avait-elle lancé dans les colonnes du Journal du dimanche, le 10 janvier. Des déclarations auxquelles le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal, connu pour son sens de la répartie, avait ainsi réagi, au micro d'Europe 1 : "Si le Débarquement avait été géré comme Anne Hidalgo a géré les Vélib', les bateaux n'auraient jamais quitté l'Amérique."

Ce lundi 8 février, la maire de Paris était invitée sur le plateau de franceinfo. À cette occasion, la journaliste Salhia Brakhlia lui a donné l'opportunité de répondre à cette phrase chargée d'ironie. Anne Hidalgo a alors rappelé "que les bateaux [du Débarquement] ne sont pas partis d'Amérique", avant de marteler : "Le Vélib' fait beaucoup plus d'abonnés et de trajets que de vaccinés." L'édile de la capitale, qui se prononcera prochainement sur son éventuelle candidature à l'élection présidentielle de 2022, a néanmoins tenté d'apaiser les tensions. "Il faut envisager les choses en partenariat et arrêter de s'envoyer des choses comme ça à la figure", a-t-elle estimé. Et de poursuivre : "Mes propos sur ce que nous pourrions faire pour être plus efficaces pour venir en aide à nos concitoyens sont (...)

Lire la suite sur le site de GALA

"Brigitte Macron n'a que ça comme combat ?!" : Isabelle Saporta abasourdie
VIDÉO - Affaire Richard Berry : Jeane Manson "pas le genre à mentir" selon Fabien Lecœuvre
PHOTOS - A 14 ans, Suri, la fille de Tom Cruise, bientôt plus grande que sa mère Katie Holmes
Julien Doré revient sur son "plus gros râteau" amoureux
VIDEO - Anny Duperey raconte sa tentative de suicide à 13 ans : "Je me suis foutue sous une bagnole"