Cette vidéo d'un bébé éléphant maltraité par un adulte en chaleur brise le cœur

Gary Assouline
La scène filmée en Afrique du Sud a été analysée par une experte du comportement des éléphants.

ANIMAUX - Tout le monde adore les vidéos d'animaux. Ces séquences, devenues aussi exaltantes que des films policiers nous rappellent à la nature et à sa beauté. Mais parfois, certaines sonnent comme un terrible rappel de la dure loi de la jungle.

C'est le cas d'une vidéo apparue ces derniers jours sur les réseaux sociaux. Tournée aux Addo Elephant National Park en Afrique du Sud, elle montre un bébé éléphant soulevé et relâché par un adulte avant de retomber violemment au sol.

La scène filmée par une guide, Jenni Smithies et un photographe, Lloyd Carter a été vue des milliers de fois sur les réseaux sociaux. Récupérée par National Geographic, elle a été analysée par une experte du comportement des éléphants.

Que voit-on?

"C'est le pire cas de ce genre de comportement que j'ai jamais vu", explique Joyce Pool après avoir vu les images. Selon l'experte, l'éléphant adulte est en réalité un jeune mâle à la poursuite d'une partenaire sexuelle pendant la saison des amours.

Pour elle, l'agression de l'éléphanteau peut s'expliquer par l'impossibilité pour le premier de distinguer les hormones reproductrices de femelles.

"Le mâle en question est âgé d'une vingtaine d'années, continue Joyce Pool. À cet âge-là, les éléphants ne sont pas en mesure de faire la différence entre une jeune mère et une femelle réceptive".

Ainsi, il est probable que le bébé éléphant sente comme sa mère, ce qui a désorienté et frustré le mâle. D'après l'experte, la femelle sous laquelle le bébé est allé se cacher est sa mère. National Geographic n'a pas donné de détails sur l'état de santé du petit éléphant maltraité.

Lire aussi :

Les docus animaliers sont devenus aussi exaltants que des films policiers

Sauvetage d'un jeune éléphanteau par deux de ses ainés

Dumbo en vrai, Disneyland l'a fait

Pour suivre les dernières actualités en direct sur Le HuffPost, cliquez ici

Tous les matins, recevez gratuitement la newsletter du HuffPost

Retrouvez-nous sur notre page...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post



En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages