Une vidéo détournée prétend montrer des Italiens en colère contre des manifestants ukrainiens

© Observateurs

Une vidéo virale montre des conducteurs italiens exaspérés en train dedéloger sans ménagement des manifestants qui bloquent le trafic en s’asseyant sur la route. Selon certains comptes, ces manifestants seraient des réfugiés ukrainiens, et l’épisode montrerait le ras-le-bol des Italiens envers les revendications des Ukrainiens. La vidéo montre en fait une tout autre situation : une manifestation de militants écologistes à Rome, en juin dernier.

La vérification en bref

  • Une vidéo publiée le 19 juillet montre des conducteurs s’énerver contre des manifestants qui bloquent le passage. Ces manifestants sont présentés comme des réfugiés ukrainiens qui revendiquent plus de soutien à leur pays.

  • La vidéo n’a rien à voir avec la guerre en Ukraine : elle montre des activistes environnementaux qui bloquent le périphérique de Rome le 16 juin pour alerter sur les effets du changement climatique.

La vérification en détail

Sur cette vidéo publiée le 19 juillet sur Twitter et vue près de 10 000 fois, on peut voir des manifestants portant des gilets jaunes, assis sur une voie et bloquant le passage de voitures, formant un bouchon d’au moins plusieurs dizaines de véhicules. Deux conducteurs exaspérés confisquent la banderole des manifestants et les poussent sur les côtés de la voie de façon à faire passer les véhicules. L’une des activistes se replace sur la voie malgré tout.

"Des chauffeurs italiens expulsent les Ukrainiens qui ont bloqué la route pour implorer plus d’armes, de l’argents [sic] et de la pitié", commente l’auteur de cette publication Twitter du 19 juillet. Sur Twitter, la vidéo a également été partagée en anglais le même jour.

Une chaîne Telegram russophone a publié la vidéo dans cette publication qui a atteint plus de 19 000 vues.

Selon les auteurs de ces publications, la vidéo illustre le fait que les Italiens sont lassés des revendications des Ukrainiens.

Des militants écologistes

Sur la vidéo, on peut voir que les images proviennent de "Local Team", une société italienne créatrice de vidéo. En recherchant sur Twitter avec les mots-clés "Local Team", "activistes" et "voitures" en italien, on retrouve la vidéo originale, dans une version plus longue, et datant du 16 juin dernier.

D’après la légende, les militants du mouvement écologiste Extinction Rebellion bloquaient le périphérique de Rome pour protester contre "le gaz et le charbon". Extinction Rebellion est un mouvement écologiste prônant la désobéissance civile pour mobiliser contre le réchauffement climatique.

La télévision italienne Rai a publié le 16 juin une autre vidéo de l’incident, lorsque deux policiers tentent d’expulser les manifestants de la route.

Conclusion

La vidéo n’a donc rien à voir avec la guerre en Ukraine, il ne s’agissait pas d’une manifestation en soutien à l’Ukraine mais plutôt d'une action du groupe Extinction Rébellion pour le climat près de Rome, le 16 juin.

Depuis le début de la guerre en Ukraine, la rédaction des Observateurs de France 24 a analysé plusieurs fausses images prétendant dénoncer le comportement de "réfugiés ukrainiens" accueillis dans des pays de l’Union européenne.

>> À LIRE SUR LES OBSERVATEURS :

Nazis, antisémites, ultranationalistes : trois intox sur des "réfugiés ukrainiens"

Expulsés ou interdits d’entrée dans des magasins : nouvelle série d’intox sur les réfugiés ukrainiens

Non, ces individus couverts de tatouages nazis ne sont pas des réfugiés ukrainiens

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles