VIDÉO - Cyril Féraud « asexué » : cette surprenante anecdote sur ses débuts à la télé

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

À 36 ans, Cyril Féraud a déjà une longue carrière de télévision derrière lui. Avant d'animer le jeu Slam, le présentateur de France 3 a fait ses premiers pas sur Disney Channel, en 2004, dès l'âge de 19 ans. Aux commandes des émissions Art Attack et Zapping Zone, le jeune journaliste avait d'ailleurs menti sur son âge, affirmant avoir 21 ans. Sur le plateau de C à vous, ce vendredi 8 octobre, Cyril Féraud a révélé comment la chaîne aux grandes oreilles contrôlait l'apparence de ses animateurs. "On n'avait pas le droit de dire qu'on conduisait des voitures, qu'on allait en soirée. Il fallait en fait qu'on soit des espèces de grands frères/grandes sœurs, asexué(e)s, qui n'avaient pas de vie", a-t-il confié, tout en reconnaissant qu'il avait une "grosse pression".

Outre l'apparence de ses animateurs, Disney Channel prenait également garde à leurs propos à l'antenne. Un contrôle tatillon poussé à l'extrême d'après Cyril Féraud, animateur de La Carte aux trésors. À l'époque, le présentateur de Zapping Zone devait animer une émission spéciale Halloween, en prenant bien soin de bannir de son vocabulaire certains mots, dont "squelette", "sortilèges", "sorcière" et "mort" ! "Je dis : 'Alors, une fois qu'on a dit citrouille, on dit quoi ?'", s'est-il souvenu avec humour sur le plateau d'Anne-Elisabeth Lemoine. Ces règles pour le moins strictes n'ont pas été inutiles. De son propre aveu, celles-ci lui ont permis d'apprendre à faire "très, très attention" à sa façon de s'exprimer à la télévision. (...)

Lire la suite sur le site de GALA

PHOTOS - Le prince Alexander de Schaumbourg-Lippe marié pour la 3e fois : découvrez son épouse
Dany Boon hyper angoissé par la pandémie : cette attitude qui a "énervé ses proches"
Hubert Falco, maire de Toulon et soutien d'Emmanuel Macron, en garde à vue
"Ça va être sanglant" : un ministre alerte sur une potentielle réélection d'Emmanuel Macron
VIDÉO - Sylvie Vartan sur Johnny Hallyday : "J'étais sensible à sa présence et à sa force"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles