Vidéo coquine et défécation : un prêtre condamné après un moment d'obscénité "démoniaque"

"Two girls, one priest". Aux États-Unis, un religieux de 39 ans a été reconnu coupable d'obscénité criminelle après avoir été surpris en plein tournage de contenu pornographique sur la Sainte Table de sa propre église de Pearl River, en Louisiane. L'histoire remonte au 1er octobre 2020. Ayant vu de la lumière émaner par les vitraux de l'église Sts. Peter and Paul, un passant a décidé d'aller y jeter un coup d'œil. C'est alors qu'il a découvert le pot aux roses.

Travis Clark, 39 ans, se trouvait en compagnie de deux femmes portant des bottes à talons hauts et des corsets. Ces dernières étaient en train de le dévêtir sur la Sainte Table, le tout devant l'objectif d'une caméra posée sur un trépied. Selon le témoin, Travis Clark avait également déféqué sur le tapis de l'église.

"Sa profanation de l'autel est démoniaque"

Après avoir plaidé coupable, Clark a écopé d'une peine de trois ans d'emprisonnement avec sursis, trois ans de probation et 1000$ d'amende, rapporte NOLA.com. Il a également été défroqué par l'Église, qui a ordonné l'incinération de l'autel où le prêtre en disgrâce a commis son pêché. "Son comportement obsène est déplorable, s'insurge l'archevêque Gregory Aymond dans les colonnes du Daily Mirror. Sa profanation de l'autel est démoniaque. Je suis excédé par ses actes."

De leur côté, Melissa Cheng, 30 ans, et Mindy Dixon, 43 ans, les deux femmes avec lesquelles le prêtre a été surpris, ont plaidé coupable de délit (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

MAISONS DE L'HORREUR. Malédiction, fantôme, pendaison… Pourquoi la maison d'Hempempont a été détruite
Condamné pour la torture et le meurtre de sa mère, il avait ajouté à l'horreur un geste impensable
Meurtre de Jérémy Lepiller : une banale soirée entre jeunes au camping bascule dans l'horreur la plus totale
Disparition de Lylou : cette piste sinistre privilégiée par les enquêteurs
Volés à la naissance des jumeaux retrouvent leur mère à 36 ans