Vidéo. Comment les coiffeurs se préparent au grand rush du 11 mai ?

Des masques et des peignoirs à usage unique à la place des magazines people et du petit café offert par votre coiffeur ! La reprise de l'activité très attendue dans les salons ne se fera pas sans modifications. En Indre-et-Loire comme ailleurs, on se prépare activement. Gestes barrières, distanciation, utilisation du matériel, tout est passé au peigne fin avant d'accueillir des clients. Et parfois, les professionnels ont du mal à changer leurs habitudes. "Ce qui me bouscule, c'est par exemple dans l'espace shampooing" explique Loïc Diguet "Ce sont des gestes que je n'ai pas l'habitude de faire. Je suis souvent penché vers mes clients, il va falloir que j'arrête !". Premières coupes à Monaco Un protocole sanitaire strict va être mis en place dans tous les salons français. Un dispositif que l'on peut déjà découvrir à Monaco, où les commerces ont ouvert dès le lundi 4 mai. Les clients sont ravis de se faire de nouveau bichonner. "Ça fait du bien" explique un jeune client. "Mon frère avait essayé de me coiffer, mais ça a été un désastre !". Ruée dans les salons Selon un sondage Harris pour le groupe L'Oréal, plus d'un français sur deux (59%) souhaite retourner chez le coiffeur dès la réouverture des salons. Les professionnels doivent s'attendre à devoir gérer un afflux de demandes et des contraintes sanitaires très strictes à respecter. Il est fortement conseillé de prendre rendez-vous avant de se rendre dans un salon. Et de prendre son mal en patience car les coiffeurs ne pourront pas accueillir autant de clients que d'ordinaire. Beaucoup d'entre nous devront donc patienter et apprendre à accepter encore pour quelques jours ces coupes "confinement".