VIDÉO - La chanteuse Rose accro aux drogues dures raconte sa descente aux enfers

·1 min de lecture

La musique ne soulageait pas ses maux. Et sous le feu des projecteurs, son sourire ne s’illuminait plus. Pour soigner son mal-être, Rose s’est d’abord noyée dans l’alcool, avant de sombrer dans la cocaïne. Mais ce qu’elle croyait être son “remède miracle” l’a plongée dans une descente aux enfers. Une douloureuse période sur laquelle l’interprète de La Liste a accepté de revenir sur le plateau de Ça commence aujourd’hui, ce mardi 6 avril. Ses addictions l’ont empêchée de mener sa carrière comme elle l’aurait souhaité. “Honnêtement, je pense qu’il y a eu des gros ratés, a-t-elle raconté. J’ai des souvenirs d’émissions ratées, de moments où j’arrivais alors que je n’avais pas dormi de la nuit. Les maquilleuses n’arrivaient pas du tout à faire quoi que ce soit.”

Si les drogues dures ont un temps donné l’impression à Rose d’être “surpuissante”, la réalité l’a finalement rattrapée. “Quand on est dans cet état-là, on ne comprend pas trop. On est sur scène, on est aphone”, s’est remémorée l’artiste qui avait fait le buzz en embrassant Maurane, en 2015. Avant d’admettre avoir “saboté pas mal de choses”. “J’étais dans la destruction de tout, des relations avec les gens… La destruction de tout ce qui était beau, tout ce qui aurait pu être beau”, a-t-elle ajouté. Depuis, Rose se bat pour ne pas être rattrapée par ses vieux démons. Un sevrage qui demande “un activisme de toi-même”, comme elle l’expliquait à Purecharts, en novembre 2019. “Facilement, tu peux te retrouver au bout du cinquième (...)

Lire la suite sur le site de GALA

VIDÉO - Vladimir Poutine sous cortisone ? Mystère sur sa santé
Jill Biden et ses jupes courtes : Brigitte Macron a dû faire face aux mêmes critiques
VIDÉO - Affaire Estelle Mouzin : son père « n’attend rien » de Michel Fourniret
"Des coups de poing dans la gueule", Bernard Tapie furieux contre les agresseurs de son épouse
Laurent Wauquiez : comment sa femme veille à ne pas gêner son ascension