VIDÉO - "C'est une vraie question ?" : malaise avec Ludivine Sagnier dans C à vous

·1 min de lecture

Le direct a ses bémols. Habituellement joviale, l'ambiance sur le plateau de C à Vous s'est légèrement refroidie ce lundi 22 mars. Invitée dans l'émission d'Anne-Elisabeth Lemoine, Ludivine Sagnier a droit à un moment malaise face à Pierre Lescure. Celui-ci souhaite évoquer le succès de la série Netflix Lupin, dans l'ombre d'Arsène. "Et maintenant, la carrière internationale va se poursuivre, forcément", glisse le chroniqueur. "Pour Omar [Sy], c'est certain", répond la comédienne. Puis le silence. "C'est une vraie question ?", poursuit-elle, visiblement troublée.

Heureusement, Pierre Lescure se rattrape et Ludivine Sagnier s'avoue heureuse de faire partie du casting d'un feuilleton couronné de succès tel que Lupin, tout en pouvant se consacrer à d'autres projets à la télévision comme sur le grand écran. Ceux-ci sont, pour l'heure, privés de sortie en raison de la fermeture des salles obscures. L'équipe de C à Vous a, il faut le dire, l'habitude de déstabiliser ses invités. Au mois de janvier 2021, ce ne fut nul autre que le Premier ministre Jean Castex qui a fait part de sa gêne après une question d'Anne-Elisabeth Lemoine. Un moment malaise rapidement désamorcé, tant Anne-Elisabeth Lemoine, tout comme ses chroniqueurs, font tout pour aborder tout sujet avec légèreté.

Mais il ne suffit pas de s'appeler Pascal Praud pour apporter des séquences sous haute tension aux téléspectateurs et un clash survenu dans C à Vous fait désormais partie des annales du service public. C'était en (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Harry et Meghan, trop vulgaires pour leurs nouveaux amis ? "C'est une élite discrète"
Patrick Poivre d'Arvor accusé de viols : pourquoi Florence Porcel est retournée le voir
« On s’y est pris comme des manches » : Emmanuel Macron sévèrement jugé
VIDÉO - "Je ne veux pas me fâcher avec Pascal Praud..." : Philippe Douste-Blazy taquin chez Laurence Ferrari
Camilla Parker Bowles pas tendre avec Meghan Markle en privé