Cécile Duflot inattendue : son apparition surprise dans une émission... culte !

On ne l’attendait vraiment pas là ! Surprise si vous regardiez ce dimanche 29 mars “le Jour du Seigneur”, vous vous êtes retrouvés face à Cécile Duflot. L’écologiste est venue parler de sa foi dans l’émission de France 2.

Nous ne sommes pas encore le 1er avril, ce n’est donc pas une blague, Cécile Duflot était ce dimanche 29 mars dans “Le Jour du Seigneur”, le programme hebdomadaire catholique de France 2.

« Je peux comprendre que ça surprenne, que l'on se dise que je suis loin de tout ça. Notamment, parce que j'ai eu des histoires compliquées avec l'Église comme lorsque j'ai voulu que les SDF soient hébergés dans des couvents. Mais la foi, c'est intime. Et cela n'empêche pas d'avoir un engagement laïc », explique l’ancienne ministre dans l’émission religieuse. C’est plus précisément dans la pastille Parole Inattendue que l’ancienne sénatrice EELV s’est exprimée sur ses croyances, et surtout son enfance.

« Une des racines profondes de mon engagement est mon éducation religieuse qui a duré une douzaine d'années à Notre-Dame-des-Pauvres, à Montereau. Dans le cadre d'une Église ouverte au dialogue et à la rébellion », se souvient-elle. Dans l’église située dans le quartier de Surville, à Montereau, en Seine-et-Marne, sa mère dirigeait la chorale à la guitare et à la flûte. C’est ici que la famille allait à la messe le dimanche.

« On a un karma ou on ne l'a pas », lance-t-elle quand elle évoque le lieu de son baptême le 1er mai 1976 : le couvent des sœurs de l'Assomption, devenu depuis deux ans le Campus de la transition, un lieu de réflexion qui veut repenser la société à l'ère de l'écologie. La doctrine qui va désormais l’habiter. C’est après l’adolescence, période à laquelle elle était encore très (...)

Retrouvez cet article sur GALA

Ce contenu peut également vous intéresser :