Vidéo buzz : la fillette de l'ascenseur qui effraie tout le Brésil

Cette vidéo a déjà été visionnée par plus de 5 millions de personnes. Si derrière notre écran d'ordinateur on trouve la caméra cachée super drôle, les pauvres victimes de la fillette possédée ont beaucoup moins ri.

Tournée pour l'émission "Silvio Santos" au Brésil, un pays qui compte énormément de croyants, cette vidéo digne de "The Ring" ou de "The Grudge" a bouleversé les employés et les visiteurs de cette entreprise. Comme nous tous lorsque nous montons dans un ascenseur, les futurs piégés jettent un coup d'œil au miroir, se recoiffent, ajustent leur veste, discutent du beau temps et… ne font plus rien, car ils sont plongés dans le noir le plus complet.

En caméra infra-rouge, on les voit pianoter avec frénésie sur les boutons de l'ascenseur et déjà un peu paniquer. Mais ce n'est rien comparé à ce qui les attend. Quand la lumière revient, une invitée surprise s'est glissée dans l'espace réduit. Un être diabolique, au teint cadavérique, aux cheveux hirsutes, vêtu d'une longue robe blanche et tenant dans ses bras une poupée, est planté à leurs côtés.

Si au début la fillette possédée ne dit rien et que certains tentent de rester de marbre face à cette apparition, c'est la panique générale quand la gamine se met à hurler. Les femmes ont tendance à crier plus fort, les hommes à se planquer derrière… bah derrière ce qui trouve, mais en tous les cas, tous essaient d'échapper à la vue de la fillette. Comme dans les films, le meilleur passage est à la fin !

Coralie Vincent

Retrouvez cet article sur CloserMag.fr

Michel Sardou : Il y aura toujours des cons, c'est rassurant
Kate Moss ne quitte plus sa pochette jaune Kate Moss for Longchamp
Shakira enceinte et amoureuse : la photo du bonheur avec Gerard Piqué

Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.