VIDÉO - Boris Johnson malade : tout était prêt au cas où il allait mourir

Boris Johnson devrait conserver pendant longtemps un très mauvais souvenir de la crise du nouveau coronavirus. Infecté par la maladie, il en a développé une forme grave, l'obligeant à être hospitalisé en soins intensifs début avril. Trois jours pendant lesquels le destin du Premier ministre britannique s'est joué sur un fil, et qui ont fait changer en profondeur sa manière de gouverner. "Maintenant, il hésite plus, il se pose des questions. Il est plus responsable et ça ne lui réussit pas du tout", a analysé Anne-Elisabeth Moutet, journaliste pour le Telegraph, interrogée sur le plateau de C dans l'air, ce 6 juin. L'émission de France 5 consacrait une émission sur Boris Johnson et la crise sanitaire. "Il s’en est sorti, même s’il a frôlé la mort et je crois que tout était prêt pour annoncer sa mort", a ajouté Axel de Tarlé, le présentateur.

En effet, le Premier ministre du Royaume-Uni revient de loin. Le 27 mars dernier, l'homme de 55 ans annonce être avoir été testé positif au Covid-19. Commence pour lui un parcours du combattant. Il est hospitalisé quelques jours plus tard à l'hôpital St. Thomas de Londres avant d'être transféré le lendemain, le 6 avril, en soins intensifs, où il passera trois nuits. Son état est alors tellement critique qu'un protocole d'urgence est envisagé, comme l'a raconté Boris Johnson le 3 mai dernier, dans une interview au Sun. "Ils avaient une stratégie pour faire face à un scénario du type de 'la mort de Staline'. C'était un moment difficile, je le

Retrouvez cet article sur GALA

Jean-Pierre Pernaut : pourquoi son retour au 13h sera de courte durée
VIDEO - Yannick Noah raconte son 60e anniversaire confiné avec son vin préféré : "un régal"
VIDEO - Pourquoi le prince Charles n’abdiquera jamais en faveur de son fils William
Diana pas faite pour la vie de princesse : Sarah Ferguson a joué un rôle déterminant
PHOTO - Alexandra et Audrey Lamy posent avec leur mère : la ressemblance est frappante !