VIDÉO - Bernard Tapie "avait deux regrets" : son ami Jacques Vendroux raconte

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Bernard Tapie a marqué l’histoire, et principalement celle du sport. En rachetant l’Olympique de Marseille en 1986, l’homme d’affaires s’était fait un nom. Mais malgré les exploits de cette équipe, Bernard Tapie, doutait, souvent, de ses capacités de meneurs d’hommes. Un jour après son décès, son ami, Jacques Vendroux, est revenu sur TPMP ce mardi 4 octobre, sur cette conversation surprenante qu’il avait eu avec le septuagénaire. “Il me dit : “Dis-moi la vérité : est-ce que je fais partie des grands présidents du foot ?”, s’est souvenu le journaliste de sport.

Lors de cette conversation qu’il a rapportée à Cyril Hanouna, Jacques Vendroux a tenté de convaincre son ami qu’il faisait partie des “grands présidents” du football français. Mais Bernard Tapie était toujours en proie au doute et aussi : “Il a[vait] deux regrets”, a confié le journaliste sur C8. En tant que gérant de l’OM, Bernard Tapie avait entrepris de recruter des joueurs, dont Maradona : “Il le voulait à Marseille”, s’est remémoré Jacques Vendroux, mais aussi Platini.

Malgré ces deux regrets, Bernard Tapie a profondément marqué l’histoire de ce sport. “Il a révolutionné le football”, a expliqué le journaliste avant de s’emporter : “Le football avant l’arrivée de Bernard était triste. On ne gagnait plus, on s’emmerdait !“. Et, à l’annonce de son décès, de nombreux supporters de football se sont rendus au stade Vélodrome de la cité phocéenne afin de rendre hommage à celui qui a emporté l’OM vers la victoire. Sous les (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Obsèques de Bernard Tapie : pourquoi son cercueil ne sera pas exposé à l'intérieur du stade Vélodrome
VIDÉO - Mort de Bernard Tapie : cette surprise que Soprano avait prévue pour lui à Marseille
Charlene de Monaco : son retour toujours incertain, Albert noie le poisson...
"La chanteuse Shakiri" : la bourde de Jean-Jacques Bourdin en évoquant les Pandora Papers
Héritage de Bernard Tapie : à combien est estimée sa fortune ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles