VIDÉO - Benjamin Castaldi gêné : les chroniqueurs de TPMP balancent sur son appartement "horriblement vulgaire"

L’anecdote remonte plusieurs années en arrière, huit ans pour être exact. A l'époque, le jeune Matthieu Delormeau demande à Benjamin Castaldi si celui-ci est en mesure de l’accueillir chez lui. L'ancien animateur de Secret Story loue alors un grand appartement dans Paris. Il ouvre ses portes à son confrère qui, cette semaine, sur le plateau de TPMP, décrit l'accueil chaleureux qui lui a été réservé dans un premier temps. "C'était un kibboutz chez lui, se rappelle Delormeau. Il y avait toujours dix potes qui étaient là, on jouait aux cartes, on matait la télé". Mais rapidement, le chroniqueur a déchanté.

Malgré la qualité de l'acceuil, Matthieu Delormeau est aujourd'hui encore sous le choc de ce qu'il a découvert dans une des pièces. Visiblement, la décoration n'y était pas à son goût. "Je suis rentré dans l'appart qui était horriblement vulgaire", lance-t-il d'entrée avant de justifier son propos: "il y avait une baignoire avec des néons". Benjamin Castaldi confirme, il avait effectivement "pimpé" sa salle de bain. Au point d'ailleurs que ces modification avaient également marqué un autre chroniqueur de l'émission passé par là. Jean-Michel Maire déclare en effet: "C'est vrai que Benjamin était un peu mégalo parce que je me souviens que parterre, sur le carrelage, il y avait ses initiales".

Autant dire que Benjamin Castaldi, à la description de cette salle de bain d'un goût discutable, devient immédiatement la cible des moqueries de ses confrères sur le plateau de C8. Cependant,

Retrouvez cet article sur GALA

Mika dévalorisé dans The Voice ? Cette petite phrase qui en dit long
VIDEO - Laeticia Hallyday : le livre choc de son ex-agent serait "un tissu de mensonges"
Quand Kate Middleton posait comme mannequin à 7 ans
VIDEO - "Horrible !" : cette remarque très déplacée sur Estelle Lefébure qui a choqué Matthieu Delormeau
Jacqueline Chabridon, l’ex-maîtresse de Jacques Chirac, n’a pas laissé indifférent Valéry Giscard d'Estaing