VIDÉO - "Arrêtez avec votre discours hautain !" : accrochage entre le Pr. Hirsch et la porte-parole de LREM

·1 min de lecture

Synonyme d'espoir à la suite de son lancement, le 27 décembre 2020, la campagne de vaccination contre le coronavirus est loin de faire l'unanimité. Ce vendredi 29 janvier, c'est au tour du professeur Emmanuel Hirsch de faire part de sa colère sur le plateau de Morandini Live. Furie dont Maud Bregeon, porte-parole de LREM, a fait les frais. "C'est ça qui me met en colère", lance-t-il, "je n'apprécie pas ce discours distancié (...) Vous êtes en train de tenir un discours très suffisant, très hautain où vous avez des certitudes alors qu'on est dans le doute." En cause, la priorité de vaccination attribuée aux résidents d'Ehpad. "Je ne suis pas personnellement convaincu que c’était dans la hiérarchie des préoccupations", estime ainsi le professeur en médecine éthique.

De son côté, la conseillère municipale de Levallois lui précise que "30% des décès" dans ces établissements seraient provoqués par la maladie virale. Propos qui ont fait bondir Emmanuel Hirsch. "Ne dîtes pas ça, les chiffres ne sont pas précis de ce point de vue là. (…) Allez dans la réalité !", déclare le professeur. Avant de reprocher à son interlocutrice de maintenir un discours éloigné de la réalité. "Vous pensez avoir des réalités sur tout ! Vous allez sur le terrain des Ehpad ? Vous allez dans les services de réanimation ? Est-ce que vous allez sur le terrain pour discuter ? Vos principes, vous les mettez à l'épreuve de la réalité ?", martèle-t-il. Et de lui rappeler que "200 000 personnes" sont toutes aussi vulnérables (...)

Lire la suite sur le site de GALA

PHOTO - Jalil Lespert et Laeticia Hallyday bientôt réunis ? Ce cliché qui intrigue
Melania Trump dans "une étape préparatoire à une séparation" ? La folle théorie
PHOTO - Kristen Stewart dans la peau de Diana : l'actrice est méconnaissable !
VIDÉO - "Dorothée s'est mariée" : Jacky fait une révélation inattendue
PHOTOS - Letizia et Felipe d'Espagne : l'amour envers et contre tout