VIDÉO - Anne-Sophie Lapix : son fou rire indomptable en plein direct du JT de 20h

·1 min de lecture

Ce lundi 10 mai, les téléspectateurs du journal de 20 heures de France 2 ont assisté à un problème technique. Amusée par cet imprévu, la journaliste Anne-Sophie Lapix n’a pas réussi à étouffer son rire.

Les présentateurs des journaux télévisés ne sont jamais à l’abri d’un aléa du direct. Anne-Sophie Lapix en a fait les frais, ce lundi 10 mai. Alors que la journaliste évoquait la nouvelle tribune de militaires, publiée un jour plus tôt par l’hebdomadaire Valeurs actuelles et ouverte à la signature des “citoyens français”, une caméra s’est, semble-t-il, décrochée de son trépied. Les téléspectateurs ont alors assisté à un glissement d’image, avant que l’objectif ne soit de nouveau tourné vers la présentatrice. Un imprévu qui a, visiblement, décontenancé, Anne-Sophie Lapix. Celle qui a succédé à David Pujadas a, en effet, bien eu du mal à reprendre le déroulé de sa présentation. Ses pouffements, semble-t-il impossibles à étouffer, l’ont plusieurs fois interrompue. C'est, finalement, en annonçant le décès de Michel Fourniret, ce même jour, que l'ancienne animatrice du Grand Échiquier a totalement repris son sérieux. Un professionnalisme qui, d'ailleurs, a été particulièrement salué par les internautes. 

Avant de saluer ses téléspectateurs, à la fin du journal, Anne-Sophie Lapix a pris le soin de présenter ses excuses. “C’est la fin de ce journal qui a connu quelques petits problèmes techniques. Veuillez excuser mon fou rire”, a-t-elle conclu. Cependant, la journaliste n'a pas donné l'explication sur ce qui a provoqué ce petit moment de flottement. 

Lire la suite sur le site de GALA

Ce contenu peut également vous intéresser :

"Arrêter de taper sur les militaires" : les rangs d'Emmanuel Macron sur les nerfs
VIDÉO - Mort de Michel Fourniret : émue, Laurence Ferrari rend hommage au père d'Estelle Mouzin
Le saviez-vous ? Kate Middleton n'est pas la 1ère de sa famille à fréquenter les Windsor
Le prince Harry veut briser le tabou du deuil : mais comment a-t-il appris la mort de Diana ?
Bernard Tapie "m'a mis un vent", Gilles Bouleau raconte son interview difficile

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles